En ce moment Écouter la radio

Azote et couleur de plante, chronique de Jean-François Strouf

Israël.

Azote et couleur de plante, chronique de Jean-François Strouf
Prolifération d’algues sur un canal des Pays Bas, due au ruissellement des engrais chimiques - Sahehco, CC BY-SA 3.0, Wikimedia Commons

Et quand c’est bizarre, c’est qu’il y a de l’IA dans l’air ! Et en effet, Croptune, la nouvelle application développée par la société israélienne Agriot, une filiale du Haifa Group utilise l'intelligence artificielle pour déterminer la quantité d'engrais dont une plante a besoin, simplement en regardant sa photo. 

C’est la couleur des feuilles qui permet à l’application Croptune d’évaluer la quantité d’azote qu’elles contiennent. À partir de là, il peut extrapoler la quantité de nitrate (le minéral converti de l’azote gazeux par les bactéries présentes dans le sol) présente dans le sol.  Ce qui est une innovation exceptionnelle c’est qu’Agriot a trouvé un moyen de déterminer la teneur en azote d'une plante à partir d'une image. Ce qui permet d’établir DIRECTEMENT la quantité d'engrais riche en azote dont elle a besoin. Il suffit de télécharger l’application Croptune sur un smartphone Apple ou Android classique.

Alors pour les rares auditrices et auditeurs qui ne détiendraient pas un diplôme d’ingénieur agronome, les plantes ont besoin d’azote pour croître car il constitue un composant clé des acides aminés (les éléments constitutifs des protéines) et de la chlorophylle, le composé qui convertit la lumière en énergie chez les plantes et qui leur donne leur teinte verte.

La technique est simple : comme l’explique Mark Fishman, PDG d'Agriot, « Nous prenons une photo de la plante, et en analysant la couleur et la texture de l'image que nous obtenons avec un smartphone ordinaire équipé d'une machine d'apprentissage en profondeur, nous pouvons déterminer le pourcentage d'azote dans les feuilles » Suivant la teinte de vert de la plante, on sait précisément pour une plante donnée, combien elle contient d’azote. Une fois étalonnée, l’IA partant d’une simple photo de la plante organisera la distribution de l’azote !

Chaque plante étant différente en termes d'apparence et de besoins en engrais. Il est donc crucial d'avoir une compréhension approfondie de l'emplacement et de l'âge de la plante afin d'avoir un véritable aperçu des besoins du champ et de fournir les recommandations correctes, une sorte de nuancier pantone de chaque plante !

La solution Croptune pour déterminer la teneur en azote du sol est une révolution car elle élimine le besoin du processus long et complexe habituel impliqué dans la compréhension de la quantité d'azote contenue dans les feuilles. Dans la méthode traditionnelle, les agriculteurs amènent d'abord les feuilles dans un laboratoire [où ils doivent] les garder au frais  Ensuite, ils écrasent et sèchent les feuilles, effectuent une analyse chimique et, deux à trois semaines plus tard, vous obtenez les résultats qui vous indiquent le pourcentage d'azote dans la feuille ».

Trop peu d’engrais privera les cultures de nutriments essentiels et entravera à la fois la croissance et la récolte, tandis que trop d’engrais – outre les dépenses inutiles – laissera l’azote dans le sol non absorbé par les plantes, ce qui entraînera ses propres dangers environnementaux tant pour le climat que pour le sol. et les eaux souterraines en dessous.

Jean-François Strouf

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat 'Houkat - 12/13 Juillet
Chabbat Balak - 19/20 Juillet
Azote et couleur de plante, chronique de Jean-François Strouf