En ce moment Écouter la radio

Exemption des orthodoxes : la Knesset vote en faveur de la poursuite du projet de loi

Israël.

Exemption des orthodoxes : la Knesset vote en faveur de la poursuite du projet de loi
Knesset - Haïm Zach/GPO

Les députés israéliens ont voté ce mardi matin, par 63 voix contre 57, pour appliquer la « continuité » à un projet de loi de la précédente Knesset traitant du service militaire des étudiants de la yeshiva, relançant ainsi la législation controversée dans le contexte de la guerre en cours avec le Hamas à Gaza.

Le vote visait à reprendre le processus législatif là où il s'était arrêté, sans avoir à repartir de zéro lors de la session en cours. Le projet de loi va maintenant être soumis à la commission des affaires étrangères et de la défense afin d'être préparé pour les deuxième et troisième lectures qu'il doit adopter pour devenir loi.

S’il est finalement approuvé, le projet de loi abaisserait de 26 à 21 ans l’âge actuel d’exemption du service obligatoire pour les étudiants de la yeshiva Haredi et augmenterait « très lentement » le taux de conscription ultra-orthodoxe.

Même si plusieurs membres de la coalition ont exprimé leur opposition à cette mesure, seul le ministre de la Défense Yoav Gallant, du Likoud, s'y est finalement opposé. Peu de temps après avoir voté, il a quitté la salle plénière.

« Le peuple d’Israël aspire à des accords – les changements nationaux sont réalisés avec un large consensus », écrira plus tard Gallant sur X. « Nous ne devons pas nous engager dans une petite politique aux dépens des soldats de Tsahal. »

Le chef de l’opposition Yair Lapid a déchiré la coalition à propos de ce vote, qu’il a dénoncé comme « l’un des moments d’humiliation les plus méprisables jamais infligés à la Knesset israélienne ».

« Au milieu d'une nouvelle journée de durs combats dans la bande de Gaza, le gouvernement imprudent adopte une loi d'évasion et d'insubordination. Tout est politique. Valeurs zéro », a déclaré Lapid dans un communiqué.

Un jour après avoir quitté le gouvernement, le parti Unité nationale du député Benny Gantz a accusé le Premier ministre Benjamin Netanyahu et la coalition d'être revenus à une approche antérieure au 7 octobre.

« Pendant que les soldats de Tsahal se battent pour le pays, [Netanyahu et la coalition] se battent pour perpétuer l’exemption [des Haredi] du service militaire », a déclaré l’Unité nationale dans un communiqué. « Il n’est pas trop tard pour adopter un plan large et complet qui satisfera aux besoins de sécurité et de société. »

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
Exemption des orthodoxes : la Knesset vote en faveur de la poursuite du projet de loi