En ce moment Écouter la radio

Le terroriste de l'attaque de Shvut Rachel à Binyamin était un officier du Hamas

Israël.

Le terroriste de l'attaque de Shvut Rachel à Binyamin était un officier du Hamas
Le terroriste éliminé avec de hauts responsables du Hamas en Judée et Samarie - Autorisation

Les agents de la police des frontières ont éliminé l'un des terroristes armés qui s'étaient infiltrés dans la ferme Shvut Rachel à Binyamin et ont incendié une caravane résidentielle, ainsi que trois autres terroristes qui l'accompagnaient et qui tentaient de s'enfuir.

Le terroriste, Muhammad Jaber Abdu, du village voisin de Naama, est un prisonnier de sécurité libéré et un haut responsable du Hamas qui a passé 20 ans dans une prison israélienne après avoir été impliqué dans un attentat suicide à Jérusalem en 2001, qui comprenait la pose d'obus de mortier dans un véhicule. placé près du complexe russe.

À sa sortie de prison en 2021, Abdu a reçu le titre de « commandant » des brigades Izz ad-Din al-Qassam, la branche militaire du Hamas. Il a reçu ce titre des mains des dirigeants du Hamas en Judée-Samarie, Hassan Yousef et Hussein Abu Kwik.

En plus de la cérémonie de reconnaissance, Jaber a reçu un appel personnel d'Ismail Haniyeh qui l'a félicité pour sa libération et l'a félicité pour « la résilience et l'esprit inébranlable » dont il a fait preuve en prison.

Zahar Jabarin, membre du bureau politique du Hamas, a eu une conversation avec lui au cours de laquelle il lui a transmis les bénédictions des dirigeants du Hamas, Salah al-Arouri et Yahya Sinwar, pour la libération de Jaber de prison. Jabarin a également décrit Jaber comme un « ardent combattant et lion des lions palestiniens ».

L'organisation de protestation Fighting for Life a commenté l'attaque : « Même après le massacre dans la région de Gaza et huit mois après le début de la guerre, l'État d'Israël refuse de lancer une opération visant à éliminer les infrastructures du Hamas en Judée-Samarie. À Gaza, en Judée-Samarie, le système de sécurité s'est contenté d'arrestations administratives et de brèves arrestations de certains membres du Hamas dans la région, dont beaucoup ont déjà réussi à être libérés récemment de prison et à retourner encore plus forts dans leurs villages.

"L'attaque de Shvut Rachel, comme une série d'autres attaques au cours de l'année dernière, a été perpétrée par des membres du Hamas dans la région - qui étaient en fait des "cellules dormantes", mais leurs activités terroristes et leur affiliation avec le Hamas étaient ouvertes et publiques. Avec les panneaux d'avertissement retentissants et les inscriptions rouge sang sur les murs, le système de sécurité n'a pas encore agi pour éliminer complètement l'infrastructure de l'organisation terroriste, laissant les bombes à retardement comme le terroriste éliminé la nuit dernière libres et heureuses.

"L'État d'Israël doit se réveiller et comprendre qu'il n'y a aucune différence entre Ramallah et Jénine, ou Rafah et Khan Yunis. Dans ces endroits, ils attendent juste le jour du jugement où ils pourront provoquer la destruction de l'État d'Israël. Israël, et ce que nous vivons actuellement à petites doses en Judée-Samarie, pourraient exploser sur nous avec toute la force si nous ne reprenons pas nos esprits et ne lançons pas à l'avance une action militaire décisive", conclut le communiqué.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chavouot - 11/12/13 Juin
Chabbat Nasso - 14/15 Juin
Le terroriste de l'attaque de Shvut Rachel à Binyamin était un officier du Hamas