En ce moment Écouter la radio

Mère d'Almog Meir Jan : "Je peux bien dormir pour la première fois depuis 8 mois"

Israël.

Mère d'Almog Meir Jan : "Je peux bien dormir pour la première fois depuis 8 mois"
Almog Meïr Jan, 21 ans, retenu captif dans la bande de Gaza, lors du festival Supernova dans le désert, le 7 octobre 2023 - Autorisation

Orit Meir, la mère d'Almog Meir Jan, qui a été secouru samedi dans « l'Opération Arnon » dans la bande de Gaza, a fait une déclaration aux médias aujourd'hui (lundi) depuis l'hôpital Sheba de Tel Hashomer.

Orit a déclaré : "Hier, c'était mon anniversaire et mon souhait s'est réalisé. Je n'ai pas arrêté de sourire depuis que mon Almog m'a été rendu. Tout ce que je peux faire, c'est le serrer dans mes bras. Hier soir, j'ai eu ma première nuit complète de sommeil en huit mois."

"Mon souhait d'anniversaire est que toutes les familles des otages ressentent cela. Je fais partie des chanceux. Il y a 120 familles qui attendent sans pouvoir respirer ni dormir sans penser à leur proche à Gaza", a-t-elle déclaré. ajoutée.

Elle a décrit le moment où elle a été informée que son fils avait été libéré de captivité : « J'étais à la piscine lorsque j'ai reçu l'appel de l'officier. Elle a dit : « Orit, Almog a été libéré. ​​Il est sauvé. » Je lui ai dit que je ne comprenais pas de quoi elle parlait. Puis elle m'a répété à deux reprises : « Est-il vivant ? Elle m'a dit : « Il est vivant et il va bien ! Viens à l'hôpital ». J'étais si heureux et nous sommes rentrés chez nous."

Selon elle, Almog a pu survivre aux huit mois de captivité grâce aux relations qu'il a développées avec les deux autres otages avec lesquels il était détenu. "Sa relation avec les autres otages l'a vraiment aidé à renforcer son esprit, son espoir et sa foi. L'essentiel est de ne pas perdre la foi. Cette connexion leur a donné beaucoup de force et c'est ce qui les a renforcés. Ils n'ont perdu espoir que jusqu'à ce que ils ont été secourus. Ils ont toujours eu le sentiment que ce jour viendrait, qu'ils rentreraient chez eux.

Orit a appelé à l'action pour parvenir à un accord permettant de libérer les otages restants. "Nous sommes très reconnaissants envers Tsahal pour le sauvetage courageux qui a permis de ramener Almog chez nous. Mais les otages restants ont besoin d'un accord pour rentrer chez eux en toute sécurité. Un accord est sur la table. Nous demandons au gouvernement israélien d'aller de l'avant avec cet accord. " Et nous demandons à la communauté internationale de continuer à faire pression sur le Hamas pour qu'il accepte cet accord et libère les 120 otages restants maintenant ! "

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chavouot - 11/12/13 Juin
Chabbat Nasso - 14/15 Juin
Mère d'Almog Meir Jan : "Je peux bien dormir pour la première fois depuis 8 mois"