En ce moment Écouter la radio

La Maison Blanche dénonce la rhétorique pro-Hamas « répugnante » lors des manifestations à Washington contre Israël

International.

La Maison Blanche dénonce la rhétorique pro-Hamas « répugnante » lors des manifestations à Washington contre Israël
Des manifestants anti-israéliens brandissent une banderole saluant la branche militaire du Hamas et appelant au « jihad de la victoire ou du martyre » - Capture d'écran X

L’administration Biden a critiqué dimanche la rhétorique « répugnante » exprimée lors d’une manifestation anti-israélienne devant la Maison Blanche un jour plus tôt, au cours de laquelle des manifestants pro-Hamas et pro-Hezbollah ont appelé au « jihad » et au meurtre des sionistes.

« Le président Biden a toujours été clair sur le fait que chaque Américain a le droit d’exprimer pacifiquement son point de vue. Mais il a également toujours été clair sur le fait que l’antisémitisme, la rhétorique violente et le soutien à des organisations terroristes meurtrières comme le Hamas sont répugnants, dangereux et contraires à tout ce que nous défendons en tant que pays », a déclaré le porte-parole adjoint de la Maison Blanche, Andrew Bates, au Times of Israel.

« Comme l'a dit Jake Sullivan ce matin : 'La meilleure façon de ramener tous les otages chez eux et de protéger les civils palestiniens est de mettre fin à cette guerre.' Et la meilleure façon de mettre fin à cette guerre est que le Hamas dise oui à l’accord annoncé par le président et qu’Israël a accepté, qui établit une feuille de route pour un cessez-le-feu durable et le retour de tous les otages », a ajouté Bates.

 

Lors du rassemblement de samedi , des manifestants masqués ont scandé des slogans appelant la branche militaire du Hamas à « tuer un autre soldat maintenant » et appelant le Hezbollah à « tuer un autre sioniste maintenant », selon des informations diffusées sur les réseaux sociaux. Les manifestants brandissaient également des pancartes appelant à « l’Intifada », une référence aux périodes d’attaques terroristes palestiniennes meurtrières contre des civils israéliens à la fin des années 1980 et au début des années 1990, puis au début des années 2000.

Une vidéo publiée sur X montrait un homme portant un bandeau du Front populaire de libération de la Palestine brûlant le drapeau américain, tandis que d’autres manifestants semblaient porter des bandeaux verts du Hamas, dont un brandissant un masque de Biden ensanglanté.

Des images de la manifestation montraient également des manifestants vandalisant des statues en face de la Maison Blanche dans le parc Lafayette, où une vidéo montrait certains d'entre eux jetant des objets sur un garde-parc et scandant « f**k you fascist ». Aucune arrestation n'a été signalée.

La manifestation a été convoquée pour marquer huit mois depuis qu'Israël a commencé son offensive militaire contre le Hamas suite à l'attaque du groupe terroriste du 7 octobre, avec des déclarations promouvant la protestation contre le « génocide » à Gaza ne faisant aucune mention des atrocités menées par le Hamas qui ont déclenché la guerre.

« Ces manifestations n’étaient pas seulement gâchées par l’antisémitisme – c’était leur caractéristique déterminante », a écrit le chef de la Ligue anti-diffamation, Jonathan Greenblatt, sur X. « Des chants appelant à tuer les sionistes, c’est-à-dire l’écrasante majorité des Juifs américains. »

« Pourtant, le monde est silencieux. Où est l’indignation ? Où est le recul ? a-t-il poursuivi, appelant à « mettre fin à l’intolérance et à cette folie avant qu’il ne soit trop tard ».

Le chef de la branche locale de l'ADL a également condamné la manifestation.

« Appeler au 'jihad' ou 'tuer un autre sioniste maintenant' ou vandaliser des statues avec des messages haineux ne sont pas des actions pacifiques. Il s’agit là d’une haine et d’un antisémitisme carrément dégoûtants aux États-Unis », a déclaré Meredith Weisel dans un communiqué.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
La Maison Blanche dénonce la rhétorique pro-Hamas « répugnante » lors des manifestations à Washington contre Israël