En ce moment Écouter la radio

Les terroristes du Hamas détenant des otages ont « l’ordre permanent » de les tuer s’ils pensent que Tsahal arrive

Israël.

Les terroristes du Hamas détenant des otages ont « l’ordre permanent » de les tuer s’ils pensent que Tsahal arrive
Capture d'écran d'une caméra corporelle lors du sauvetage d'otages à Gaza, le 8 juin 2024 - Capture d'écran Tsahal

Les dirigeants terroristes du Hamas ont donné des « ordres permanents » aux membres qui détiennent des otages « que s’ils pensent que les forces israéliennes arrivent, la première chose à faire est de tirer sur les captifs », ont déclaré des responsables israéliens au New York Times.

Dans un article publié deux jours après le sauvetage par Tsahal de quatre otages à Nuseirat, dans le centre de Gaza, le journal écrit que si d'autres otages avaient été tués samedi, comme l'a affirmé le Hamas, « cela aurait pu être dû aux militants, et non à cause de une frappe aérienne israélienne. Il note également que Tsahal a directement nié les affirmations du Hamas selon lesquelles trois otages auraient été tués par des frappes aériennes israéliennes.

Le rapport du Times indique également que l’armée américaine a fait voler des drones de surveillance au-dessus de Gaza pour aider aux efforts de sauvetage des otages presque immédiatement après l’invasion et le massacre du Hamas dans le sud d’Israël le 7 octobre. "Au moins six MQ-9 Reaper contrôlés par les forces d'opérations spéciales ont été impliqués dans des missions aériennes pour surveiller les signes de vie", rapporte le rapport, citant des responsables américains.

Les drones britanniques et américains ont fourni des informations que les drones israéliens ne collectent pas, rapporte le Times, le « grand nombre d’avions américains » impliqués permettant de surveiller davantage de territoire « plus fréquemment et pendant de plus longues périodes ».

Alors qu'Israël utilise des capteurs au sol pour cartographier le vaste réseau de tunnels du Hamas, ce que les drones ne peuvent pas faire, le radar infrarouge des drones « peut détecter les signatures thermiques des combattants ou d'autres personnes entrant ou sortant des entrées des tunnels en surface », », indique le rapport, citant des responsables.

Le partage de renseignements entre les États-Unis et Israël s’est étendu au-delà des efforts de récupération des otages, affirment des responsables américains actuels et anciens. Dans l’ensemble, les États-Unis et le Royaume-Uni « font partie du plus grand effort de renseignement jamais mené en Israël, et probablement jamais », a déclaré au journal Avi Kalo, lieutenant-colonel de la réserve de Tsahal.

Un « petit groupe d'otages » serait détenu près de Yahya Sinwar, le leader du Hamas à Gaza, servant de boucliers humains et rendant plus difficile pour Israël de le cibler, rapporte le Times.

Sinwar, dit-il, s’est caché pendant un certain temps dans des tunnels sous Rafah, mais est maintenant « probablement de retour sous Khan Younis », où se trouve un vaste réseau souterrain, dit-il, citant des responsables américains. « Ni les États-Unis ni Israël n’ont été en mesure de déterminer sa localisation précise », citait un responsable américain.

« Au début de la guerre, certains responsables du renseignement pensaient que la plupart des otages étaient détenus dans des tunnels », indique le journal. Cela n’a peut-être pas été le cas, car « vivre dans la clandestinité s’est avéré difficile pour les commandants du Hamas, et… garder des otages dans les appartements des partisans de l’organisation s’est avéré plus facile ».

Cependant, à la suite de l'opération de sauvetage de samedi, le Hamas devrait déplacer davantage d'otages dans des tunnels et potentiellement hors de portée des commandos, indique le journal.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
Les terroristes du Hamas détenant des otages ont « l’ordre permanent » de les tuer s’ils pensent que Tsahal arrive