En ce moment Écouter la radio

Anthony Blinken en visite au Proche-Orient pour des entretiens sur le cessez-le-feu à Gaza

International.

Anthony Blinken en visite au Proche-Orient pour des entretiens sur le cessez-le-feu à Gaza
Le secrétaire d'Etat américain, Anthony Blinken - X

Le secrétaire d’État américain Antony Blinken retourne au Moyen-Orient pour promouvoir un plan de cessez-le-feu et d’accord sur les otages, mais les bouleversements politiques israéliens et le silence du Hamas soulèvent des questions quant à sa réussite.

Le plus haut diplomate américain, qui effectue sa huitième visite dans la région depuis le début de la guerre, devrait commencer son voyage en Égypte et se rendre plus tard dans la journée en Israël.

Blinken devrait s’entretenir à huis clos d’abord au Caire avec le président Abdel Fattah al-Sisi, un partenaire clé des États-Unis dans les efforts de paix, puis à Jérusalem avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Blinken a prévu cette visite pour faire avancer une proposition annoncée le 31 mai par le président américain Joe Biden, qui a intensifié ses efforts pour mettre fin à une guerre qui a fait de plus en plus de victimes parmi les civils et a aliéné certaines parties de sa base avant les élections de novembre.

Mais le Hamas, qui a ouvert la guerre par une attaque massive contre Israël le 7 octobre qui a déclenché une campagne de représailles incessante, n'a pas répondu officiellement.

Et tandis que Biden a décrit son plan comme venant d’Israël, la démission hier de Benny Gantz du cabinet de guerre de Netanyahu jette un nouveau joker dans les efforts diplomatiques américains.

Gantz, un ancien général qui est en tête des sondages pour remplacer Netanyahu si de nouvelles élections sont déclenchées, a protesté contre le fait que le Premier ministre n’avait pas pris les décisions difficiles nécessaires pour permettre une « vraie victoire », notamment en réfléchissant à un plan d’après-guerre pour Gaza.

Gantz s'est présenté comme un partenaire plus fluide pour les États-Unis que Netanyahu, un vétéran des querelles politiques avec l'allié vital d'Israël. Biden a suspendu ces dernières semaines une livraison d’armes vers Israël et a accusé Netanyahu de prolonger la guerre pour rester au pouvoir, une affirmation sur laquelle il est revenu sur lui.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
Anthony Blinken en visite au Proche-Orient pour des entretiens sur le cessez-le-feu à Gaza