En ce moment Écouter la radio

20-30 terroristes du Hamas éliminés dans une frappe dans une école de l'UNRWA dans la région de Nuseirat dans le centre de la bande de Gaza

Israël.

20-30 terroristes du Hamas éliminés dans une frappe dans une école de l'UNRWA dans la région de Nuseirat dans le centre de la bande de Gaza
Image montrant les emplacements des terroristes cachés dans une école de l'ONU à Nuseirat, le 6 juin 2024 - Unité du porte-parole de Tsahal

L’armée israélienne a déclaré jeudi que les quelque 20 à 30 Palestiniens tués par sa frappe aérienne sur une école de l’UNRWA dans le camp de réfugiés de Nuseirat dans la bande de Gaza plus tôt dans la matinée étaient probablement tous ou pour la plupart des terroristes.

Selon Tsahal, les frappes aériennes ont attaqué trois endroits spécifiques à l’intérieur du complexe que différents groupes de terroristes du Hamas et du Jihad islamique utilisaient comme centres de commandement et zones de rassemblement pour planifier et mener des attaques sur la ligne de défense de Tsahal séparant le nord et le centre de Gaza.

En outre, l'armée israélienne a annoncé qu'elle publierait jeudi soir les noms de nombreux terroristes qu'elle avait identifiés sur place, afin de démontrer qu'il s'agissait en fait de combattants et non de civils innocents.

En outre, Tsahal a déclaré qu'elle continuait d'examiner l'incident pour s'assurer qu'un petit nombre de civils n'étaient pas également tués avec les terroristes.

Cependant, Tsahal a déclaré que jusqu'à présent, avant et après l'opération, les renseignements ont indiqué que les cibles, les terroristes, avaient été tuées par une frappe planifiée avec précision dans une zone distincte de celle où résidaient la totalité ou la plupart des civils. 

L'armée israélienne a déclaré que l'opération était planifiée depuis plusieurs jours et qu'elle avait même été annulée et retardée à deux reprises pour obtenir des renseignements plus précis et être plus sûre que les civils ne seraient pas blessés.

Victimes civiles malgré l'évacuation
En outre, Tsahal a déclaré que parmi les terroristes figuraient des terroristes spécifiques ayant participé au massacre du 7 octobre.

L'armée israélienne a condamné les terroristes pour avoir continué à utiliser les écoles, les sites de l'ONU, les mosquées et les hôpitaux pour mener des activités terroristes et pour avoir tenté d'utiliser des boucliers humains pour éviter les attaques de l'armée israélienne.

Le bureau des médias du gouvernement de Gaza, dirigé par le Hamas, a déclaré qu'au moins 27 personnes avaient été tuées et des dizaines d'autres blessées, comme l'a rapporté Reuters.

Il n'y a pas eu de confirmation immédiate de la part du ministère de la Santé de Gaza, et Reuters n'a pas pu vérifier immédiatement l'annonce.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Nasso - 14/15 Juin
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
20-30 terroristes du Hamas éliminés dans une frappe dans une école de l'UNRWA dans la région de Nuseirat dans le centre de la bande de Gaza