En ce moment Écouter la radio

Gaza : les Palestiniens veulent se joindre à l’Afrique du Sud dans sa requête pour "génocide" contre Israël à la Cour Internationale de Justice

International.

Gaza : les Palestiniens veulent se joindre à l’Afrique du Sud dans sa requête pour "génocide" contre Israël à la Cour Internationale de Justice
Le Président de l'Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas - Capture d'écran YouTube

Les autorités palestiniennes ont déposé une requête auprès de la Cour internationale de Justice (CIJ) pour rejoindre l'Afrique du Sud en tant que partie dans l'affaire du génocide de Gaza contre Israël, a annoncé la cour lundi.

Dans un communiqué, la CIJ, également connue sous le nom de Cour mondiale, a déclaré que les Palestiniens « ont déposé… une demande d’autorisation d’intervenir et une déclaration d’intervention dans l’affaire (Afrique du Sud c. Israël) ».

Le 31 mai, les autorités palestiniennes ont officiellement reconnu l'autorité de la CIJ pour résoudre tous les différends pouvant surgir ou ayant déjà surgi au titre de l'article IX, ce qui leur a ouvert la voie pour demander à se joindre au procès de l'Afrique du Sud contre Israël en tant que partie.

Si la Cour l'accepte, la demande pourrait permettre aux autorités palestiniennes d'ajouter également un juge ad hoc de leur choix au panel de la CIJ, qui compte actuellement 16 juges, 15 des juges réguliers de la Cour et un juge ad hoc israélien.

L'Afrique du Sud et Israël ont été invités à fournir des observations écrites sur la demande palestinienne d'autorisation d'intervenir en tant que partie.

Les Palestiniens sont devenus signataires de la convention sur le génocide en 2014 après avoir obtenu le statut d’État observateur permanent des Nations Unies.

La Convention sur le génocide de 1948 constitue la base du procès intenté par l'Afrique du Sud à la CIJ contre Israël, alléguant le génocide à Gaza, car ce traité confère au tribunal compétence pour statuer sur les différends entre les signataires au sujet de la convention.

Historiquement, le type d’intervention que recherchent les Palestiniens en tant que partie à part entière dans l’affaire n’a été accordé qu’à quelques reprises par la CIJ depuis 1945.

Plusieurs autres États ont déjà signalé leur volonté d’intervenir dans le cas du génocide à Gaza, notamment le Nicaragua, la Colombie, la Libye et le Mexique.

En décembre de l’année dernière, l’Afrique du Sud a déposé une plainte contre Israël au sujet de la guerre à Gaza, déclarant qu’Israël manquait à ses obligations au titre de la Convention sur le génocide.

Le mois dernier, la Cour mondiale a ordonné à Israël de prévenir les actes de génocide contre les Palestiniens et de faire davantage pour aider les civils, même si elle n’est pas allée jusqu’à ordonner un cessez-le-feu, comme le demandait l’Afrique du Sud.

En réponse à une demande d'urgence déposée par l'Afrique du Sud, la CIJ a également ordonné à Israël de « mettre immédiatement fin à son offensive militaire et à toute autre action dans le gouvernorat de Rafah, qui pourrait infliger au groupe palestinien de Gaza des conditions de vie susceptibles de provoquer son implantation. destruction physique totale ou partielle.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chavouot - 11/12/13 Juin
Chabbat Nasso - 14/15 Juin
Gaza : les Palestiniens veulent se joindre à l’Afrique du Sud dans sa requête pour "génocide" contre Israël à la Cour Internationale de Justice