En ce moment Écouter la radio

Israël devrait finaliser l'accord sur les otages de Gaza « aujourd'hui », déclare Yaïr Lapid

Israël.

Israël devrait finaliser l'accord sur les otages de Gaza « aujourd'hui », déclare Yaïr Lapid
Le chef de l'opposition israélien, Yaïr Lapid - GPO

Appelant Benjamin Netanyahou à accepter le dernier accord d’otages en discussion, le chef de l’opposition Yair Lapid réitère sa promesse de fournir au Premier ministre un filet de sécurité politique si ses partenaires de coalition d’extrême droite se retirent du gouvernement suite à son adoption.

« Le gouvernement israélien devrait… envoyer une délégation au Caire aujourd’hui pour finaliser les derniers détails et ramener chez eux les hommes, les jeunes femmes, les personnes âgées et les soldats emprisonnés dans les tunnels », a déclaré Lapid aux législateurs lors d’une audition de la Commission de contrôle de l’État à la Knesset.

La proposition, qui a été dévoilée la semaine dernière par le président américain Joe Biden, aurait été avancée par Israël à l’insu du cabinet de sécurité dans son ensemble.

S'adressant aux législateurs lors d'une audition de la Commission de contrôle de l'État à la Knesset, Lapid a déclaré que l'élimination du Hamas peut attendre, mais que les otages n'ont plus le temps.

« J’ai proposé et je réitère mon offre de donner à Netanyahu un filet de sécurité politique pour mener à bien l’accord », dit-il. « Nos otages devraient être restitués. Ben Gvir et Smotrich ne peuvent pas les empêcher de rentrer chez eux. Ils meurent là-bas… Il sera temps d’éliminer [les dirigeants du Hamas Yahya] Sinwar et [Mohammed] Deif, il sera temps d’éliminer le Hamas ; il ne reste plus de temps pour les otages.

Les partenaires ultranationalistes de la coalition de Netanyahu, le ministre des Finances Bezalel Smotrich du Sionisme religieux et le ministre de la Sécurité nationale Itamar Ben Gvir d'Otzma Yehudit, ont menacé samedi soir de renverser le gouvernement si l'accord de cessez-le-feu et de libération des otages proposé était adopté.

Critiquant le gouvernement pour avoir réussi à « perdre la sympathie du monde » tout en « menant la guerre la plus juste de l'histoire », Lapid affirme que « le monde ne comprend pas quel est le but de la guerre, parce que nous ne comprenons pas ce qu'est la guerre ». le but de la guerre est l’un ou l’autre.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
Israël devrait finaliser l'accord sur les otages de Gaza « aujourd'hui », déclare Yaïr Lapid