En ce moment Écouter la radio

Salman Rushdhie : Un État palestinien ressemblerait à un État taliban dirigé par le Hamas

International.

Salman Rushdhie : Un État palestinien ressemblerait à un État taliban dirigé par le Hamas
L'acteur américano-britannique, Salman Rushdhie - DR

Salman Rushdhie, l’auteur américano-britannique qui a notamment survécu de justesse à une tentative d’assassinat en 2022 par un islamiste radical présumé, a déclaré dimanche que si un État palestinien était créé aujourd’hui, il s’agirait d’un « État de type taliban » gouverné par le groupe terroriste palestinien du Hamas.

Le romancier d’origine indienne a critiqué les manifestations étudiantes anti-Israël, déclarant dans une interview accordée au quotidien allemand Bild qu’il était « étrange » que des jeunes progressistes soutiennent un « groupe terroriste fasciste » comme le Hamas.

Prenant acte de la demande des manifestants de « libérer la Palestine », Rushdhie explique qu’il soutient depuis longtemps la création d’un État palestinien, mais qu’il a prévenu que celui-ci deviendrait un régime islamiste autoritaire comme l’Afghanistan.

« Mais s’il y avait un État palestinien aujourd’hui, il serait dirigé par le Hamas et nous aurions un État de type taliban. Un État satellite de l’Iran. Est-ce là ce que les mouvements progressistes de la gauche occidentale veulent créer ? »

Rushdhie a dit comprendre que les manifestations étaient une réaction émotionnelle aux morts palestiniens, et que « toute personne normale ne peut qu’être choquée par ce qui se passe à Gaza en ce moment ».

« C’est normal. Mais quand cela dégénère en antisémitisme et parfois même en soutien au Hamas, cela devient problématique », a-t-il déclaré, ajoutant qu’il pensait que les manifestants devraient au moins tenir le groupe terroriste pour responsable de la guerre.

« Tout a commencé avec eux », a-t-il déclaré, dans une référence apparente aux massacres perpétrés par le Hamas le 7 octobre, qui ont déclenché la guerre, lorsque les terroristes se sont déchaînés sur les communautés du sud, massacrant près de 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et prenant 252 otages pour les emmener de force à Gaza.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
Salman Rushdhie : Un État palestinien ressemblerait à un État taliban dirigé par le Hamas