En ce moment Écouter la radio

Mahmoud Abbas accuse le Hamas d'avoir donné à Israël des « prétextes » pour la guerre à Gaza lors de l'attaque du 7 octobre

International.

Mahmoud Abbas accuse le Hamas d'avoir donné à Israël des « prétextes » pour la guerre à Gaza lors de l'attaque du 7 octobre
Le Président de l'Autorité Palestinienne, Mahmoud Abbas - Capture d'écran YouTube

Le Hamas a donné à Israël « des prétextes et des justifications » pour la guerre à Gaza avec son attaque du 7 octobre, a déclaré jeudi le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas lors du 33e sommet de la Ligue arabe à Manama.

« L’action militaire que le Hamas a menée, de sa propre décision, ce jour-là, le 7 octobre, a donné à Israël encore plus d’excuses et de raisons d’attaquer dans la bande de Gaza, une attaque qu’il a poursuivie avec toute la force, avec des meurtres, des destructions et des déracinements. », a déclaré Abbas, selon une traduction de la Douzième chaîne.

« Nous nous opposons au fait de nuire aux civils, à tous les civils », a ajouté Abbas, qui s’est abstenu de condamner l’attaque du 7 octobre elle-même.

Suite à ces commentaires, le Hamas a exprimé ses « regrets pour ces remarques », affirmant que les atrocités qu'il a perpétrées dans le sud d'Israël, au cours desquelles les terroristes ont tué quelque 1 200 personnes et en ont kidnappé 252 autres, pour la plupart des civils, « plaçaient notre cause palestinienne au premier plan des priorités ». réaliser des gains stratégiques.

Le groupe terroriste palestinien a également salué l'appel de la Ligue à un cessez-le-feu « immédiat » à Gaza et a exhorté « les États arabes frères à prendre les mesures nécessaires pour contraindre l'occupation (israélienne) à mettre fin à son agression ».

Le sommet a également appelé à une force de maintien de la paix de l’ONU en Judée-Samarie et à Gaza ainsi qu’à « une conférence internationale… pour résoudre la question palestinienne sur la base de la solution à deux États ».

S'exprimant lors du sommet, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a décrit la guerre à Gaza comme « une blessure ouverte qui menace d'infecter toute la région », tout en appelant à « la libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages ».

Guterres a déclaré que « la seule façon permanente de mettre fin au cycle de violence et d’instabilité passe par une solution à deux États ».

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Nasso - 14/15 Juin
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
Mahmoud Abbas accuse le Hamas d'avoir donné à Israël des « prétextes » pour la guerre à Gaza lors de l'attaque du 7 octobre