En ce moment Écouter la radio

Gilad Erdan à l'ONU : Vous n'avez pratiquement rien fait pour obtenir la libération des otages

International.

Gilad Erdan à l'ONU : Vous n'avez pratiquement rien fait pour obtenir la libération des otages
L'ambassadeur d'Israël à l'ONU, Gilad Erdan - Capture d'écran Maariv

L'ambassadeur d'Israël auprès de l'ONU, Gilad Erdan, a critiqué jeudi l'ONU pour son incapacité à condamner le Hamas pour son attaque du 7 octobre contre Israël et pour l'enlèvement d'Israéliens ce jour-là.

S'exprimant lors d' une discussion du Conseil de sécurité de l'ONU qui, pour la première fois, s'est concentrée sur les otages détenus par le Hamas à Gaza, Erdan a noté que « nos otages sont détenus à Gaza depuis 223 jours, et c'est la première réunion tenue par un groupe quelconque ». L’organisme des Nations Unies doit se concentrer sur leurs souffrances et sur les moyens de les libérer.

« Au cours des 32 dernières semaines depuis le 7 octobre, le Conseil de sécurité et l'ONU n'ont pratiquement rien fait pour obtenir la libération des otages. C’est déchirant et amoral », a-t-il ajouté.

« Nos otages subissent des coups, des tortures et des viols. Ceux qui ont besoin de médicaments sont privés. Ceux qui souffrent de maladie mentale languissent », a poursuivi Erdan.

« Israël a fait tout son possible pour fournir des médicaments aux otages qui en avaient besoin – par l’intermédiaire de la Croix-Rouge et d’autres médiateurs – mais à ce jour, il n’y a même pas eu de confirmation qu’ils soient parvenus aux otages. Pas un mot."

Tout en reconnaissant l'importance d'appeler à la libération des otages, Erdan a également souligné que de tels appels n'avaient pas de réel impact sur le Hamas.

« Les otages constituent la question humanitaire la plus urgente et la plus critique sur laquelle le Conseil doit se concentrer. La raison pour laquelle la guerre a commencé n’était pas la situation humanitaire à Gaza. Un cessez-le-feu a été conclu le 6 octobre. La raison pour laquelle cette guerre a commencé est parce que le Hamas a pris en otage nos proches et a refusé de les libérer ! L’enlèvement des otages est la raison pour laquelle cette guerre a commencé et les otages sont la raison pour laquelle cette guerre continue ! il a souligné.

« Si le Conseil veut vraiment mettre fin à cette guerre, alors ramener les otages chez eux devrait être la priorité absolue ! » dit Erdan. « Que pensez-vous que ressent le peuple israélien lorsqu’il voit les dizaines de réunions de l’ONU tenues uniquement sur la situation humanitaire à Gaza, et pas même une réunion formellement consacrée à garantir la libération des otages ?

« Jusqu’à aujourd’hui, l’inaction de l’ONU a été scandaleuse, mais ses véritables effets se feront sentir dans les années à venir. Il est devenu clair pour tous que prendre des innocents en otage comme arme entre les mains de terroristes n’entraîne aucune conséquence de la part de la communauté internationale », a-t-il poursuivi, avertissant : « Cette inaction pourrait conduire à un précédent catastrophique qui inciterait des entités voyous à kidnapper des civils. »

Il a souligné que les groupes terroristes arabes palestiniens ont inspiré d’autres groupes dans le passé, notant que « les détournements d’avions ont d’abord été effectués par des terroristes palestiniens, puis sont devenus un phénomène mondial. On peut en dire autant du ciblage des boîtes de nuit et des fêtards. Elles ont d’abord été menées contre des Israéliens par des Palestiniens avant d’être adoptées par d’autres terroristes. Nous nous souvenons tous de la fusillade dans la discothèque Pulse à Orlando, du massacre du Reina à Istanbul, de l'attaque du théâtre Bataclan à Paris et, dernièrement, de l'attaque contre l'hôtel de ville Crocus à Moscou, entre autres.»

« La prise de civils en otages est désormais testée sur les Israéliens, mais elle deviendra bientôt le mode opératoire des terroristes partout dans le monde », a prévenu Erdan.

« Kfir Bibas a été pris en otage à 9 mois. Son frère Ariel a été enlevé à l'âge de 4 ans. Shlomo Mantzur, 86 ans, a été traîné vers Gaza. Ils sont tous encore là. Prenez un moment pour réfléchir à cela. C'est vraiment insondable. Les bébés et les grands-parents pourrissent dans les tunnels de la terreur ! Comment pouvez-vous appeler à un cessez-le-feu avant d’avoir fait tout votre possible pour ramener les innocents chez eux ?

Erdan a appelé l'ONU à agir en désignant le Hamas comme organisation terroriste, en organisant des réunions hebdomadaires formelles visant à assurer la libération des otages et en adoptant des résolutions condamnant le Hamas et exigeant que la Croix-Rouge internationale rende visite aux personnes en captivité.

« Le Conseil de sécurité a adopté la résolution 2474, exigeant que toutes les nations partagent la responsabilité du rapatriement des personnes disparues dans les conflits armés. Le Conseil devrait respecter sa propre résolution et prendre des mesures pour la mettre en œuvre. Il n’y a pas de problème humanitaire plus grave ! S’il vous plaît, appliquez vos propres paroles et agissez contre les dirigeants du Hamas et ceux qui les aident ! il ajouta.

« Si les projecteurs sont enfin braqués sur les souffrances des otages, si des mesures concrètes sont prises, alors un message clair sera envoyé aux terroristes du monde entier : la prise de civils en otages ne sera jamais tolérée ! »

Il a ajouté que la pression sur le Hamas doit venir non seulement d’Israël mais aussi du Conseil de sécurité, notant : « Tant que le Hamas saura que la communauté internationale ne fait que faire pression sur Israël, cela ne fera qu’enhardir le Hamas. Je vous exhorte à respecter votre mandat. Faites des otages votre priorité, prenez des mesures concrètes contre le Hamas et soutenez Israël alors que nous défendons notre avenir.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
Gilad Erdan à l'ONU : Vous n'avez pratiquement rien fait pour obtenir la libération des otages