En ce moment Écouter la radio

Yariv Levin : les Israéliens ne sont pas prêts à se laisser « humilier » par un second accord d’Oslo

Israël.

Yariv Levin : les Israéliens ne sont pas prêts à se laisser « humilier » par un second accord d’Oslo
Le ministre israélien de la Justice, Yariv Levin - Channel 12

« Le peuple d’Israël n’est pas prêt à se laisser humilier », a déclaré mercredi le ministre de la Justice Yariv Levin dans un communiqué fustigeant le ministre de la Défense Yoav Gallant pour avoir insisté pour qu’Israël n’exerce pas « une gouvernance civile ou militaire à Gaza » après la guerre.

« Le peuple israélien n’est pas prêt à se laisser entraîner dans un deuxième processus d’Oslo, qui conduirait Israël à un autre désastre », a-t-il insisté, faisant référence au processus de paix du début des années 1990 qui a conduit à la création de l’Autorité palestinienne (AP).

« Le peuple israélien n’acceptera pas de remettre Gaza sous le contrôle de l’Autorité terroriste palestinienne. Le peuple d’Israël sait que la sécurité d’Israël ne sera assurée que par la détermination de gagner, et non en s’appuyant sur des promesses de paix de vils terroristes et de leurs diverses organisations. »

Dans le même temps, le ministre des Finances Bezalel Smotrich a appelé le cabinet à voter une décision visant à empêcher l’implication de l’AP dans la gouvernance d’après-guerre à Gaza – et à renvoyer Gallant s’il n’est pas d’accord.

« Le ministre de la Défense Gallant a annoncé aujourd’hui son soutien à la création d’un État terroriste palestinien en récompense au terrorisme du Hamas pour le massacre le plus terrible contre le peuple juif depuis la Shoah », a déclaré Smotrich dans un message vidéo publié sur X.

Le plan de Gallant « ouvrirait la voie à l’établissement d’un État terroriste arabe et à la prise de contrôle de la Judée-Samarie par le Hamas », une position complètement en contradiction avec celle du Premier ministre et du reste du cabinet, a déclaré Smotrich.

Smotrich exige que Netanyahu présente au gouvernement une résolution excluant toute implication de l’AP à Gaza, puis propose à Gallant le choix de « mettre en œuvre la politique du gouvernement ou de restituer les clés » de son bureau.

« Un gouvernement dont nous sommes membres n’établira pas d’État palestinien et ne mettra pas en danger l’existence de l’État d’Israël », a-t-il dit.

Le ministre du Développement du Néguev et de la Galilée, Yitzhak Wasserlauf (Otzma Yehudit), a dénoncé aussi la demande du ministre Gallant. Le législateur de la ligne dure du parti d’extrême-droite a publié sur X une photo d’un assassin palestinien à Ramallah montrant ses mains remplies de sang lors du lynchage barbare de deux réservistes israéliens au début de la Seconde Intifada.

« Acteurs palestiniens soutenus par les pays arabes », a-t-il légendé l’image.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhar - 24/25 Mai
Yariv Levin : les Israéliens ne sont pas prêts à se laisser « humilier » par un second accord d’Oslo