En ce moment Écouter la radio

Benny Gantz critique la décision du Premier ministre d'enrôler les orthodoxes : "Israël a besoin de soldats, pas de trucs politiques"

Israël.

Benny Gantz critique la décision du Premier ministre d'enrôler les orthodoxes : "Israël a besoin de soldats, pas de trucs politiques"
Le ministre de la Guerre israélien, Benny Gantz - Oded Karni/GPO

Le ministre de la Guerre, Benny Gantz, critique l'adhésion du Premier ministre Benjamin Netanyahu au plan précédemment approuvé par Gantz pour l'enrôlement des orthodoxes.

« L’État d’Israël a besoin de soldats et non de stratagèmes politiques qui déchirent le peuple en temps de guerre », déclare-t-il, précisant que sa proposition a été avancée comme mesure provisoire et comme « base pour le développement d’un plan de service israélien, afin de apporter le service [militaire] à toutes les couches de la population. »

Cette loi « n’était pas satisfaisante à l’époque et n’est plus pertinente dans la réalité d’aujourd’hui après le 7 octobre », affirme-t-il, affirmant que « le temps des discussions est terminé, il est temps d’agir ».

Les partis orthodoxes s'opposent farouchement à l'enrôlement des étudiants de yeshiva dans l'armée, tandis que la Haute Cour de justice a statué que la situation actuelle viole le principe d'égalité et que les critiques de la communauté Haredi affirment que cela oblige le reste de la population à assumer le fardeau de risquer la vie des combattants au combat.

Gantz avait précédemment insisté sur le fait que sa version de la loi devait être accompagnée d’efforts visant à étendre l’obligation de service national aux orthodoxes et aux Arabes israéliens.

Gabriel Attal

 

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhar - 24/25 Mai
Benny Gantz critique la décision du Premier ministre d'enrôler les orthodoxes : "Israël a besoin de soldats, pas de trucs politiques"