En ce moment Écouter la radio

Un haut commandant du Hezbollah éliminé par Tsahal au Liban

Israël.

Un haut commandant du Hezbollah éliminé par Tsahal au Liban
Hussein Ibrahim Makki, un haut commandant du Hezbollah tué dans une frappe de drone israélien, le 14 mai 2024 - Bureau des médias du Hezbollah

Un haut commandant du Hezbollah sur le terrain a été tué mardi soir dans une frappe de drone israélien dans le sud du Liban, a indiqué l'armée.

Hussein Ibrahim Makki, selon les Forces de défense israéliennes, était un haut commandant de la soi-disant unité du Front Sud du groupe terroriste. Il avait auparavant commandé la division côtière du Hezbollah.

Makki a été pris pour cible alors qu'il conduisait près de Tyr, selon l'armée israélienne et les médias libanais. Les secouristes ont déclaré que deux autres personnes avaient été blessées lors de l'attaque.

Le Hezbollah a annoncé la mort de Makki, affirmant qu'il avait été tué « sur la route de Jérusalem », terme désignant les militants tués lors des frappes israéliennes. Le groupe terroriste n’a pas désigné Makki comme un commandant ni lui a attribué un rôle.

L’armée israélienne a déclaré que Makki « avait planifié et mené de nombreuses attaques terroristes contre le front intérieur israélien au milieu de la guerre ».

L'armée affirme que plus de 30 commandants du Hezbollah ont été tués lors de ses frappes dans le sud du Liban au cours de la guerre au cours des sept derniers mois.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhar - 24/25 Mai
Un haut commandant du Hezbollah éliminé par Tsahal au Liban