En ce moment Écouter la radio

Recep Erdogan : plus de 1000 terroristes soignés dans des hôpitaux turcs

International.

Recep Erdogan  : plus de 1000 terroristes soignés dans des hôpitaux turcs
Le président turc, Recep Erdogan - DR

Le président turc Tayyip Erdogan a déclaré lundi que plus de 1 000 membres du groupe terroriste palestinien Hamas étaient soignés dans des hôpitaux à travers la Turquie, réitérant sa position selon laquelle il s'agissait d'un « mouvement de résistance ».

Un responsable turc a déclaré plus tard qu'Erdogan s'était « mal exprimé » et voulait dire que les habitants de Gaza étaient plus généralement traités en Turquie.

"Si vous qualifiez le Hamas d'"organisation terroriste", cela nous attristerait", a déclaré Erdogan lors d'une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis à Ankara, après que Mitsotakis ait évoqué le Hamas comme tel.

Le Hamas est un « résistant »
"Nous ne considérons pas le Hamas comme une organisation terroriste... Plus de 1 000 membres du Hamas sont soignés dans les hôpitaux de notre pays", a déclaré Erdogan.

Un responsable turc, qui s'est exprimé sous couvert d'anonymat, a déclaré plus tard qu'Erdogan avait voulu faire référence aux Palestiniens de Gaza géré par le Hamas en général, plutôt qu'aux membres du Hamas.

"Le président Erdogan s'est mal exprimé, il voulait dire que 1 000 Gazaouis étaient sous traitement, et non des membres du Hamas", a déclaré un responsable turc.

Plus tôt dans la journée, Erdogan a accusé Israël de génocide , affirmant que "Netanyahu a atteint un niveau qui rendrait Hitler jaloux de ses méthodes génocidaires".

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhar - 24/25 Mai
Recep Erdogan : plus de 1000 terroristes soignés dans des hôpitaux turcs