En ce moment Écouter la radio

3 soldats israéliens tués dans un tir de roquettes du Hamas vers Kerem Shalom

Israël.

3 soldats israéliens tués dans un tir de roquettes du Hamas vers Kerem Shalom
Tal Shavit, Ido Testa et Ruben Marc Mordechai Assouline tombés au combat à Gaza - Unité du porte-parole de Tsahal

Trois soldats de Tsahal ont été tués et au moins trois autres grièvement blessés après que le Hamas a tiré dix roquettes vers la zone de Kerem Shalom, le long de la frontière entre Israël et Gaza, dimanche après-midi.

Les trois soldats tués ont été identifiés comme étant le St.-Sgt. Ruben Marc Mordechai Assouline, 19 ans, de Ra'anana ; Saint-Sgt. Ido Testa, 19 ans, de Jérusalem ; et le St.-Sgt. Tal Shavit, 21 ans, de Kfar Giladi. Assouline et Testa ont servi dans le bataillon Shaked de la brigade Givati. Shavit a servi dans le 931e bataillon de la brigade Nahal.

Le centre médical Soroka a déclaré avoir reçu 10 personnes blessées lors de l'attaque, dont trois dans un état grave, deux dans un état modéré et cinq dans un état léger.

Peu de temps après l'attaque, les FDI ont fermé le passage de Kerem Shalom situé dans la zone, empêchant l'entrée des camions d'aide humanitaire par le passage qui sert de principal point d'entrée pour l'aide.

Plusieurs personnes ont reçu des soins médicaux sur place pour leurs blessures causées par les tirs de roquettes et ont été évacuées vers des hôpitaux pour recevoir des soins médicaux immédiats. Le conseil régional d'Eshkol a annoncé que l'une des personnes blessées était un résident du conseil régional d'Eshkol.

De plus, une maison du kibboutz Kerem Shalom a été touchée et endommagée, selon le conseil régional d'Eshkol. Aucun blessé n'a été signalé lors de l'impact au kibboutz Kerem Shalom.

Le Hamas a revendiqué la responsabilité des tirs de roquettes, affirmant que ses brigades Al-Qassam avaient ciblé la zone de Kerem Shalom avec des roquettes "Rajoum" à courte portée de 114 mm.

Les roquettes ont été tirées à seulement quelques centaines de mètres du passage humanitaire de Rafah , l'une des rares zones où les soldats de Tsahal ne sont toujours pas entrés depuis l'invasion de Gaza le 27 octobre. L’armée israélienne a déclaré qu’elle disposait de certaines alertes génériques des services de renseignements concernant l’intention de lancer de telles attaques contre des soldats de Tsahal et qu’il y avait une sorte d’avertissement d’alerte à la roquette en temps réel.

En réponse aux tirs de roquettes, l’armée de l’air a intensifié ses attaques contre les centres de commandement du Hamas et d’autres sites à Rafah, ainsi que contre les lieux mêmes des tirs de roquettes, qui semblent provenir de plates-formes d’attaque souterraines.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhar - 24/25 Mai
3 soldats israéliens tués dans un tir de roquettes du Hamas vers Kerem Shalom