En ce moment Écouter la radio

Aide à l’Ukraine : L’Assemblée vote largement l’accord de sécurité

France.

Aide à l’Ukraine : L’Assemblée vote largement l’accord de sécurité

Les députés ont approuvé l’accord de sécurité franco-ukrainien signé par Macron et Zelensky, qui prévoit un renforcement de la coopération militaire entre les deux pays. Le président Macron jeudi sur cet accord depuis l’Elysée . Un gouvernement qui va tenter de faire comprendre aux Français l’importance du soutien à l’Ukraine 


"s'abstenir c'est fuir ", a martelé Gabriel Attal, appelant les députés à ne pas « tourner le dos à notre histoire ». Ce mardi, malgré l'opposition de LFI, l'abstention du RN et des divisions à gauche, l'Assemblée nationale a apporté un large soutien à Kiev en votant par 372 voix contre 99  l'accord bilatéral de sécurité franco-ukrainien signé le 16 février par Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky . Il s'agissait d'un vote symbolique, qui n'engage pas le gouvernement. Le chef de l'Etat s'exprimera sur cet accord depuis l'Elysée ce jeudi dans le journal de 20 heures de TF1 et de France 2, ont annoncé les chaînes.

 Approbation par l’Assemblée nationale de la déclaration du Gouvernement relative au débat sur l’accord de sécurité franco-ukrainien et la situation en Ukraine.


« La victoire de la Russie sur l'Ukraine constituerait un cataclysme pour le pouvoir d'achat des Français », a assuré Attal avant le vote, avant d'insister : « On peut être dans l'opposition à ce gouvernement tout en apportant un soutien sans ambiguïté à l'Ukraine. » « Etre pro-Poutine, ce n'est pas être anti-Macron », a encore raillé le Premier ministre en interpellant directement Marine Le Pen. Cette dernière avait accusé le gouvernement « d'instrumentaliser » le conflit à des fins « électoralistes », à trois mois des élections européennes.

« Pas un accord d'adhésion caché »

L'accord signé par Macron et Zelensky il y a un mois à l'Elysée prévoit un renforcement de la coopération militaire entre les deux pays sur dix ans, en particulier dans les domaines de l'artillerie et de la défense aérienne.

Au pupitre, le ministre des Affaires étrangères Stéphane Séjourné avait tenu à recadrer le débat : selon lui, l'accord bilatéral, qui alloue « jusqu'à trois milliards d'euros de soutien supplémentaire » pour Kiev en 2024, « n'est pas un accord d'adhésion caché (de l'Ukraine) à l'UE ou l'Otan. Ces deux cheminements ont leur calendrier propre et le Parlement aura à s'exprimer ».

La France n'est pas la seule à venir en aide à l'Ukraine. Outre-Atlantique, alors que l'impasse continue au Congrès américain, le Pentagone a annoncé mardi une enveloppe de 300 millions de dollars d'assistance militaire  comprenant notamment des missiles antiaériens, des munitions et des obus d'artillerie. On reste bien loin des 60 milliards alloués par un projet de loi adopté au Sénat américain, mais pour l'instant bloqué à la Chambre par la majorité républicaine.

 

Rien ne précipite la Russie vers une guerre nucléaire, mais elle se tient «prête», prévient Poutine

Le chef du Kremlin a également déclaré auprès des médias russes qu’il estime Washington conscient que tout déploiement des troupes américaines sur le territoire russe ou en Ukraine serait considéré comme une intervention.


Le président Vladimir Poutine a averti l'Occident mercredi que la Russie était techniquement prête à une guerre nucléaire. Le chef du Kremlin, qui s'exprimait quelques jours avant les élections présidentielles du 15 au 17 mars qui devraient lui permettre de rempiler pour six ans, a toutefois assuré que le scénario d'une guerre nucléaire n'était pas enclenché et qu'il ne voyait pas la nécessité de l’usage de ces armes en Ukraine.

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Métsora - 19/20 Avril
Aide à l’Ukraine : L’Assemblée vote largement l’accord de sécurité