En ce moment Écouter la radio

Le chef du Hamas Ismail Haniyeh conclut les négociations de cessez-le-feu et d'accord sur les otages au Caire

International.

 Le chef du Hamas Ismail Haniyeh conclut les négociations de cessez-le-feu et d'accord sur les otages au Caire
Le chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh - DR

Le Hamas affirme que son chef politique, Ismail Haniyeh, a quitté l'Égypte après avoir eu des entretiens avec des responsables égyptiens sur un éventuel cessez-le-feu dans la bande de Gaza et la libération des otages israéliens retenus captifs par le groupe terroriste.

Le communiqué publié par le Hamas ne précise pas si les discussions de Haniyeh avec le chef des renseignements égyptiens Abbas Kamel sur les moyens de mettre fin à la guerre, un accord d'otages et l'apport d'aide à Gaza ont été couronnées de succès ou ont conduit à une avancée décisive.

Les pourparlers du Caire précèdent une réunion de haut niveau attendue ce week-end à Paris, au cours de laquelle les médiateurs internationaux présenteront une nouvelle proposition d'accord d'otages.

Les États-Unis, l’Égypte et le Qatar luttent depuis des semaines pour trouver une formule susceptible de mettre un terme à la guerre dévastatrice entre Israël et le Hamas à Gaza, mais ils sont désormais confrontés à une date limite officieuse à l’approche du mois sacré musulman du Ramadan.

Israël cherche un accord par étapes, comprenant une pause temporaire dans les combats en échange de la libération de certains des 134 otages – pas tous vivants – toujours détenus par le Hamas depuis l’attaque terroriste brutale du 7 octobre contre le sud d’Israël. Israël s'est engagé à poursuivre le combat jusqu'à ce que le Hamas soit écrasé et que son règne sur l'enclave palestinienne appartienne au passé.

Le Hamas avait initialement exigé la fin de la guerre, qui en est maintenant à son cinquième mois, avant que les otages puissent être libérés. Le Hamas a déclaré qu'il libérerait les otages israéliens en échange de tous les prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes, dont beaucoup purgent des peines à perpétuité pour meurtre et autres actes de terrorisme graves. Israël a rejeté cette demande et les médiateurs ont travaillé sur un nouvel accord.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Métsora - 19/20 Avril
Le chef du Hamas Ismail Haniyeh conclut les négociations de cessez-le-feu et d'accord sur les otages au Caire