En ce moment Écouter la radio

La marine israélienne a mené des exercices « approfondis » la semaine dernière en vue d'une éventuelle guerre dans le nord

Israël.

La marine israélienne a mené des exercices « approfondis » la semaine dernière en vue d'une éventuelle guerre dans le nord
Des bateaux lance-missiles de la marine israélienne effectuent un exercice dans le nord d'Israël, dans une image publiée par Tsahal le 23 février 2024 - FDI

La flotte de bateaux lance-missiles de la marine israélienne a effectué des exercices « approfondis » au cours de la semaine dernière, affirme l'armée israélienne, alors que l'armée se prépare à une éventuelle guerre dans le nord.

Selon Tsahal, les exercices de la marine ont simulé des combats sur le théâtre maritime du nord et certains exercices ont été menés aux côtés de l'armée de l'air israélienne, notamment avec le 193e escadron qui exploite les hélicoptères AS565 Panther, principalement utilisés pour des missions en mer.

Parmi les scénarios qui ont été étudiés figuraient la déjouation d’attaques de drones, des opérations de sauvetage aérien à partir de navires et le ravitaillement en carburant des bateaux lance-missiles en mer, selon l’armée israélienne.

Cet exercice intervient au milieu des attaques quotidiennes du groupe terroriste du Hezbollah contre le nord d’Israël, dans le contexte de la guerre en cours dans la bande de Gaza.

Israël a averti qu'il ne pouvait plus tolérer la présence du Hezbollah le long de sa frontière après les atrocités du 7 octobre et a averti que si une solution diplomatique n'était pas trouvée, il se tournerait vers une action militaire pour pousser le Hezbollah vers le nord.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Métsora - 19/20 Avril
La marine israélienne a mené des exercices « approfondis » la semaine dernière en vue d'une éventuelle guerre dans le nord