En ce moment Écouter la radio

Isaac Herzog répond à Bezalel Smotrich : "Un discours irrespectueux se développe autour des otages"

Israël.

Isaac Herzog répond à Bezalel Smotrich : "Un discours irrespectueux se développe autour des otages"
Le président de l'Etat d'Israël, Isaac Herzog - Amos Ben Gershom/GPO

Le président Isaac Herzog est le dernier responsable à s’être prononcé contre le ministre des Finances Bezalel Smotrich, après que le ministre d’extrême droite a déclaré hier que garantir le retour des otages n’était « pas la chose la plus importante » pour Israël pour le moment. « Un discours très irrespectueux commence à se développer autour des otages et de leurs familles », a déclaré Herzog, selon le site d'information Ynet. « Il n’y a pas de plus grande mitsva dans le judaïsme que de racheter les captifs. On peut discuter sur la manière d'atteindre l'objectif, mais j'appelle l'opinion publique et surtout les élus à prendre en compte les sentiments des familles des otages », dit-il. "Il faut savoir se comporter avec un maximum de sensibilité et comprendre que parfois il y a des choses qu'il ne faut pas dire en public."

Smotrich a suscité une vive polémique lorsqu'on lui a demandé si, à son avis, ramener les 130 otages toujours détenus par le Hamas dans la bande de Gaza depuis l'attaque du Hamas du 7 octobre était l'objectif le plus important. « Non », a-t-il répondu. "Ce n'est pas la chose la plus importante." « Pourquoi en faire une compétition ? Pourquoi est-ce si important en ce moment ? » demanda Smotrich. « Nous devons détruire le Hamas. C’est très important. Smotrich s’en est également pris à ceux qui réclament un accord qui ramènerait les otages chez eux « à tout prix ».

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Métsora - 19/20 Avril
Isaac Herzog répond à Bezalel Smotrich : "Un discours irrespectueux se développe autour des otages"