En ce moment Écouter la radio

Ministre saoudien des Affaires étrangères : la reconnaissance d’un État palestinien ne suffit pas à la normalisation

International.

Ministre saoudien des Affaires étrangères : la reconnaissance d’un État palestinien ne suffit pas à la normalisation
Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Faisal bin Farhan - X

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Faisal bin Farhan, a déclaré lundi que la normalisation avec Israël nécessite à la fois la fin des combats dans la bande de Gaza et la création d'un État palestinien.

« Nous avons été clairs dans nos déclarations publiques, et nous avons été clairs avec nos amis américains sur le fait qu'une voie vers la reconnaissance [d'Israël] nécessite deux choses : elle nécessite la fin des combats à Gaza et le retrait de tous les Israéliens. forces armées et un État palestinien. Sans cela, nous ne sommes même pas en mesure d'envisager cette question", a déclaré le prince Fayçal dans une interview à France24.

Il a ajouté : « C’est quelque chose sur lequel tout le monde est d’accord et, plus que tout, il est dans l’intérêt d’Israël d’être ouvert à travailler avec ses voisins et cela ne peut se produire qu’à travers un État palestinien. »

Interrogé par l’intervieweur pour savoir si un engagement politique d’Israël à reconnaître un État palestinien serait suffisant pour que l’Arabie Saoudite normalise ses relations avec Israël, le ministre saoudien des Affaires étrangères a répondu : « C’est en soi une condition préalable, mais ce n’est pas suffisant, car nous avons besoin de avoir une voie claire vers l’établissement de cet État palestinien. Cela ne peut pas être simplement un engagement politique.

« De mon point de vue », a poursuivi le prince Faisal, « l’État palestinien existe déjà. Ce qui doit maintenant entrer en jeu, c’est la reconnaissance de cet État palestinien et de ses frontières. Ce sont des choses qui doivent être clairement définies et comprises, et c’est ce dont nous avons besoin.

Le ministre saoudien des Affaires étrangères a également déclaré qu’il était « réconfortant d’entendre les partenaires internationaux convenir que la voie vers la stabilité dans la région passe par un État palestinien. Le fait que des pays européens, et peut-être même les États-Unis, soient disposés à discuter de la reconnaissance d'un État est très positif."

Les responsables saoudiens insistent depuis longtemps sur le fait que la création d’un État pour les Arabes palestiniens doit faire partie de tout processus aboutissant à la reconnaissance d’Israël par le royaume et à la normalisation des relations.

Cependant, un rapport récent indiquait que l’Arabie saoudite serait prête à accepter un engagement politique d’Israël de créer un État palestinien, plutôt que quelque chose de plus contraignant, dans le but d’obtenir l’approbation d’un pacte de défense avec Washington avant l’élection présidentielle américaine.

Israël et l'Arabie Saoudite semblaient sur la voie d'une normalisation avant l'attaque du Hamas contre Israël le 7 octobre et la guerre à Gaza qui a suivi.

Peu de temps après le début de la guerre à Gaza, des sources ont déclaré à Reuters que l’Arabie Saoudite mettait sur la glace les projets soutenus par les États-Unis visant à normaliser les relations avec Israël.

Le prince Fayçal a déclaré plus tard qu'il pensait que les négociations sur la normalisation entre Israël et l'Arabie saoudite reprendraient immédiatement après la conclusion de la guerre à Gaza.

Le secrétaire d'État américain Antony Blinken a déclaré ce week-end qu'il existait « une opportunité extraordinaire » dans les mois à venir pour qu'Israël normalise ses relations avec ses voisins arabes.

"Pratiquement tous les pays arabes veulent désormais véritablement intégrer Israël dans la région pour normaliser les relations... pour fournir des engagements et des assurances en matière de sécurité afin qu'Israël puisse se sentir plus en sécurité", aurait déclaré Blinken lors d'une table ronde lors du congrès annuel sur la sécurité à Munich. 

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Métsora - 19/20 Avril
Ministre saoudien des Affaires étrangères : la reconnaissance d’un État palestinien ne suffit pas à la normalisation