En ce moment Écouter la radio

Le directeur de la BBC regrette le « comportement antisémite » de plusieurs employés

International.

Le directeur de la BBC regrette le « comportement antisémite » de plusieurs employés
Tim Davie, directeur général de la BBC, s'adressant à Sky News, le 13 mars 2023 - Capture d'écran YouTube

Le directeur général de la BBC a rédigé lundi un message à l’intention de son personnel dans lequel il regrette le « comportement antisémite de personnes qui ont travaillé avec nous », dans le cadre d’un effort manifeste visant à renouer des liens délicats avec ses collaborateurs juifs.

« Comme beaucoup d’entre vous l’ont vu, nous avons malheureusement été alertés ces dernières semaines du comportement antisémite de certaines personnes qui travaillaient avec nous. Je tiens à préciser qu’il n’y a pas de place à la BBC pour les abus racistes de quelque nature que ce soit, qu’ils soient dirigés contre nos collègues juifs ou contre des collègues de n’importe quelle origine ou croyance. Toute forme d’antisémitisme, d’islamophobie ou d’abus raciste est odieuse et nous agirons toujours lorsqu’elle se produira. Nous devons jouer notre rôle pour favoriser la compréhension et la tolérance », a écrit Tim Davie dans un courriel obtenu par le média Deadline.

« Nous continuerons à discuter avec divers groupes au sein de l’organisation dans le cadre de notre engagement commun à créer un environnement sûr et inclusif pour tous, quelles que soient les origines ou les croyances », a ajouté Davie.

Au début du mois, une employée de la BBC a fait l’objet d’un examen minutieux pour avoir partagé publiquement une pléthore de messages antisémites sur Facebook.

La BBC elle-même a été critiquée pour sa couverture de la guerre entre Israël et le groupe terroriste palestinien du Hamas et a dû présenter plusieurs excuses depuis le 7 octobre.

À la mi-novembre, la BBC a présenté ses excuses après que l’une de ses présentatrices a déclaré, puis répété, que les soldats de Tsahal qui étaient entrés dans l’hôpital al-Shifa à Gaza « s’en prenaient à des personnes, notamment aux soignants et aux arabophones ».

La chaîne a également été critiquée pour s’être empressée de rapporter des affirmations non vérifiées, puis démenties, selon lesquelles une frappe aérienne israélienne était à l’origine d’une explosion meurtrière à l’hôpital al-Ahli de Gaza le 17 octobre. La BBC s’est ensuite excusée pour cette couverture, expliquant qu’elle avait été trop rapide pour attribuer les responsabilités.

Enfin, début janvier, la BBC a présenté ses excuses pour un reportage diffusé en décembre sur sa station de radio, dans lequel elle accusait les troupes de l’armée israélienne d’avoir exécuté des Palestiniens dans la bande de Gaza.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Métsora - 19/20 Avril
Le directeur de la BBC regrette le « comportement antisémite » de plusieurs employés