En ce moment Écouter la radio

Plus de 5 500 soldats israéliens blessés, 20 000 supplémentaires attendus d'ici fin 2024

Israël.

Plus de 5 500 soldats israéliens blessés, 20 000 supplémentaires attendus d'ici fin 2024
Militaires israéliens - Porte-parole de Tsahal

Le ministère de la Défense a annoncé mercredi que plus de 5 500 soldats israéliens ont été blessés pendant la guerre en cours depuis son début le 7 octobre.

En outre, le ministère a déclaré qu'environ 20 000 personnes devraient être blessées en 2024, le ministère étant en train de se préparer à gérer l'afflux croissant de soldats blessés en termes de fourniture d'une assistance financière et émotionnelle. 

Il y a environ 62 000 soldats blessés assistés par le ministère de la Défense lors de toutes les guerres antérieures en Israël, de sorte qu'un afflux de 25 000 personnes dans moins d'un an changera radicalement l'image du travail du ministère sur cette question. 

Afin de faire face à l'augmentation extrême du nombre de cas de soldats blessés, le ministère a suspendu un comité dont le rôle est d'examiner sérieusement les candidats (et disqualifie ou retarde souvent l'acceptation des soldats blessés au cas par cas) pour au moins au moins un an. 

Durant cette période d'urgence, les dossiers devraient être traités dans un délai d'une semaine seulement, avec un taux de traitement de 80 %, alors que dans le passé, cela aurait pu prendre plusieurs semaines, mois, voire plus. 

Chaque soldat a un représentant individuel qu'il peut appeler directement par téléphone portable pour s'assurer qu'il ne se perd pas dans les formalités administratives et la bureaucratie. 

Prendre soin des soldats souffrant du SSPT
Le ministère a également déclaré qu'il avait ouvert des services beaucoup plus vastes pour le trouble de stress post-traumatique. 

46 % des soldats blessés sont des réservistes âgés de 21 à 30 ans, 36 % ont entre 31 et 40 ans et 18 % ont plus de 40 ans. 70 % du total sont des réservistes, 7 % sont des officiers de carrière, 10 % sont des soldats en service obligatoire et 13 % appartiennent à la police ou à d'autres forces de sécurité.

Le plus grand groupe de blessés vient de Tel-Aviv, suivi de Jérusalem, Beer Sheva, puis Ashkelon.

Malgré les progrès réalisés, des preuves anecdotiques donnent au ministère un bilan mitigé, les nouvelles procédures rationalisées étant parfois considérées comme fonctionnant très bien, mais des lacunes majeures existent dans d'autres cas.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Métsora - 19/20 Avril
Plus de 5 500 soldats israéliens blessés, 20 000 supplémentaires attendus d'ici fin 2024