En ce moment Écouter la radio

Israël va envoyer une délégation au Caire pour des discussions sur la libération d'otages

Israël.

Israël va envoyer une délégation au Caire pour des discussions sur la libération d'otages
Le chef du Mossad, David Barnea - Roie Avraham, GPO

Suite aux pressions américaines, Israël enverra mardi une délégation au Caire pour des négociations sur un cadre qui verra la libération des otages et une pause prolongée, selon les médias israéliens. De hauts responsables des États-Unis, de l'Égypte et du Qatar sont attendus dans la capitale égyptienne pour reprendre les négociations sur l'accord en trois phases, ont indiqué des sources proches du dossier. Le cadre a été élaboré à Paris le mois dernier par le directeur de la CIA Bill Burns, son homologue israélien David Barnea du Mossad, le Premier ministre qatari Cheikh Mohammed bin Abdulrahman al Thani, qui est également ministre des Affaires étrangères, et le chef des renseignements égyptiens Abbas Kamel.

Lors d’un appel dimanche entre le président américain Joe Biden et Netanyahu, Biden aurait encouragé le Premier ministre israélien à envoyer une délégation au Caire pour se joindre aux pourparlers. Barnea, accompagné du chef du Shin Bet, Ronen Bar, et de Nitzan Alon, qui dirige les efforts de renseignement pour retrouver les personnes enlevées, dirigeront la délégation, selon Channel 12. Biden a affirmé lundi que les États-Unis faisaient pression pour une pause de six semaines dans les combats entre Israël et le Hamas comme tremplin vers un cessez-le-feu plus long.

S'exprimant après sa rencontre avec le roi Abdallah de Jordanie à la Maison Blanche lundi, le président américain a indiqué que le cadre de l'accord sur les otages qu'il a contribué à élaborer avec les médiateurs égyptiens et qatariens prévoirait une pause humanitaire d'au moins six semaines, « que nous pourrions ensuite [utiliser] pour construire quelque chose de plus durable », ajoutant que les éléments clés étaient en place mais que des « lacunes » subsistaient. Il a précisé qu'il avait encouragé les dirigeants israéliens à « continuer à travailler pour parvenir à un accord » malgré le rejet des demandes du Hamas.

Biden, qui s'est montré de plus en plus frustré à l'égard de Netanyahou pour ne pas avoir tenu compte de ses conseils, a déclaré que Washington travaillait avec ses alliés de la région sur un accord « pour trouver les moyens de ramener tous les otages chez eux, d'atténuer la crise humanitaire et de mettre fin à la menace terroriste ». et ramener la paix à Gaza et en Israël grâce à une solution à deux États.

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
Israël va envoyer une délégation au Caire pour des discussions sur la libération d'otages