En ce moment Écouter la radio

L’Égypte aurait décidé de maintenir "uniquement des relations de sécurité" avec Israël, en cas d’opération à Rafah

International.

L’Égypte aurait décidé de maintenir "uniquement des relations de sécurité" avec Israël, en cas d’opération à Rafah
Le président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi - Capture d'écran vidéo

L’Égypte serait décidée à réduire ses relations avec Israël en cas d'opération militaire de grande envergure à Rafah, a rapporté lundi matin la chaîne d’information saoudienne Al-Arabiya. Le média assure que Le Caire maintiendrait uniquement des relations "sécuritaires" avec Israël en cas d’escalade.

Selon la chaine, l'Égypte aurait aussi définitivement rejeté le principe d'un changement de statut du corridor de Philadelphie, zone tampon contrôlée conjointement le long de la frontière entre l’Égypte et la bande de Gaza.

La semaine dernière, le journal Israel Hayom rapportait que l'Égypte avait récemment envoyé des messages forts à Israël, selon lesquels le passage de réfugiés palestiniens de Gaza vers le Sinaï mettrait en péril l'accord de paix signé en 1979 entre Menhaem Begin et Anouar el-Sadate. L’État hébreu mène depuis des négociations intensives dans le but de coordonner ses positions avec les Égyptiens.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
L’Égypte aurait décidé de maintenir "uniquement des relations de sécurité" avec Israël, en cas d’opération à Rafah