En ce moment Écouter la radio

Nomination d'une commission chargée d'enquêter sur l'UNRWA

International.

Nomination d'une commission chargée d'enquêter sur l'UNRWA
UNRWA - DR

Le Secrétaire général de l'ONU a annoncé la nomination d'une commission indépendante chargée d'évaluer les efforts de l'UNRWA en matière de transparence et d'investigation concernant les allégations d'accointances avec le Hamas dont elle fait l'objet. Plusieurs de ses membres sont notamment accusés par Israël d'avoir pris part aux attaques du 7 octobre.

Le groupe sera dirigé par Catherine Colonna, ancienne ministre française des Affaires étrangères, qui travaillera avec trois organismes de recherche : l'Institut Raoul Wallenberg en Suède, le Chr. Michelsen Institute en Norvège et l'Institut danois pour les droits de l'homme. La commission débutera ses travaux le 14 février 2024 et sera chargée de soumettre un rapport fin avril qui sera rendu public. La nomination de ce groupe fait suite à une requête du commissaire général de l'UNRWA, Philippe Lazzarini, note le communiqué d'Antonio Guterres. 

Dans le détail, la commission nouvellement nommée sera chargée d'identifier les mécanismes et procédures dont l'UNRWA dispose pour garantir sa neutralité et répondre aux allégations ou aux informations indiquant que ce principe pourrait avoir été violé, indique le communiqué.

Elle devra également vérifier comment ces mécanismes et procédures ont été ou non mis en œuvre dans la pratique, et si tous les efforts possibles ont été déployés pour les appliquer pleinement, en tenant compte de l'environnement opérationnel, politique et sécuritaire particulier dans lequel l'Agence travaille. Elle devra enfin formuler des recommandations pour l'amélioration et le renforcement, si nécessaire, des mécanismes et procédures actuellement en place ou pour la création de mécanismes et procédures nouveaux et alternatifs qui seraient mieux adaptés à leur objectif. 

 Dans son communiqué, le chef de l'ONU note que ces accusations surviennent à un moment où l'UNRWA, la plus grande organisation des Nations Unies dans la région, "travaille dans des conditions extrêmement difficiles pour fournir une assistance vitale aux deux millions de personnes dans la bande de Gaza qui en dépendent pour leur survie".

Cet examen externe indépendant aura lieu parallèlement à une enquête actuellement en cours par le Bureau des services de contrôle interne des Nations Unies (BSCI) sur les allégations d'implication de 12 membres du personnel de l'UNRWA dans les attaques du 7 octobre, à propos de laquelle Antonio Guterres appelle à la pleine collaboration d'Israël. 

Depuis ces accusations, l'Agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens est dans la tourmente, de très nombreux pays ayant annoncé la suspension de leur financement de l'organisation.  

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
Nomination d'une commission chargée d'enquêter sur l'UNRWA