En ce moment Écouter la radio

Un général aurait demandé une frappe préventive contre le Hamas en novembre 2022

Israël.

Un général aurait demandé une frappe préventive contre le Hamas en novembre 2022
Le général de division Eliezer Toledano, chef du Commandement du Sud de l'armée israélienne, s'adressant aux journalistes, le 13 juin 2023 - Armée israélienne

Moins d’un an avant l’attaque meurtrière lancée par le Hamas dans le sud d’Israël, le 7 octobre 2023, le général Eliezer Toledano, qui était alors le chef du Commandement du sud de Tsahal, avait averti qu’il n’était qu’une question de temps avant qu’Israël ne frappe de manière préventive le groupe terroriste au pouvoir à Gaza qui devenait plus puissant au fil des années, a fait savoir un reportage qui a été diffusé à la télévision israélienne dans la soirée de dimanche.

Selon la chaîne publique Kan, Toledano avait indiqué à de hauts-responsables de la Défense, au mois de novembre 2022, que le Hamas planifiait une agression contre Israël – il avait ainsi évoqué des hommes armés qui franchiraient la frontière à plusieurs endroits et qui lanceraient une attaque pluridirectionnelle en Israël. Un scénario proche de celui des événements du 7 octobre, lorsque des milliers de terroristes avaient envahi Israël et qu’ils avaient massacré 1 200 personnes, des civils en majorité, prenant 240 personnes en otage.

Dans les mois qui ont suivi cet assaut sans précédent, il y a eu un certain nombre d’informations portant sur de multiples mises en garde et sur des alertes préalables qui avaient été lancées concernant le plan d’attaque du Hamas et les préparations à cet effet des hommes du groupe terroriste.

Lors d’une réunion avec des responsables de la Défense au mois de novembre 2022, Toledano avait dit, selon Kan, que « dans la mesure où les campagnes militaires entraînent un prix à payer, tant qu’un avantage militaire significatif pourra être préservé, nous nous efforcerons d’éviter un prochain conflit. Mais à un moment, quand les progrès de l’ennemi deviendront trop importants, il faudra toutefois prendre la décision de lancer une attaque préventive ».

Selon Kan, Toledano avait présenté un plan en trois phases concernant une attaque préventive – qui aurait à la fois paralysé le pouvoir du Hamas et sa capacité à lancer l’assaut.

La première phase de ce plan aurait permis de diminuer de manière nette la capacité de gouvernance du groupe terroriste à Gaza, au point où l’armée aurait pu, à terme, entrer dans la bande et prendre le contrôle militaire de l’enclave côtière.

Deuxième phase, l’élimination des capacités d’opération du Hamas sur tout le territoire de Gaza avant la mise en œuvre de la troisième phase du plan – le retour de l’armée israélienne dans l’enclave côtière pour la toute première fois depuis le désengagement de 2005.

Toledano avait noté, lors de la réunion, que le groupe terroriste avait l’impression qu’Israël ne portait aucun intérêt à une éventuelle reconquête de l’enclave et qu’une victoire pour l’État juif serait finalement un match nul pour lui – dans la mesure où il continuerait, quoi qu’il arrive, à gouverner l’enclave.

Le plan du général, tel qu’il a été révélé par Kan, ne s’intéressait qu’au lendemain d’une attaque préventive présumée de Tsahal du point de vue militaire et il ne mentionnait pas le retour de civils israéliens dans la bande de Gaza.

Toledano avait été remplacé à son poste de responsable du Commandement du sud au mois de juillet 2023. Il dirige actuellement l’Administration de la Stratégie au siège de l’état-major.

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
Un général aurait demandé une frappe préventive contre le Hamas en novembre 2022