En ce moment Écouter la radio

Seuls 15% des Israéliens souhaitent que Netanyahu conserve son poste après la guerre à Gaza, selon un sondage

Israël.

Seuls 15% des Israéliens souhaitent que Netanyahu conserve son poste après la guerre à Gaza, selon un sondage
Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou - Bureau du Premier ministre israélien

Seuls 15% des Israéliens souhaitent que le Premier ministre Benjamin Netanyahu reste au pouvoir après la fin de la guerre contre le Hamas à Gaza, même s'ils sont encore plus nombreux à soutenir sa stratégie visant à écraser les terroristes dans l'enclave palestinienne, selon un sondage publié mardi.

Netanyahu a promis d'écraser le Hamas après son déchaînement du 7 octobre dans le sud d'Israël, au cours duquel 1 200 personnes ont été tuées et 240 enlevées à Gaza. Les forces israéliennes ont détruit une grande partie de Gaza au cours de leur offensive de près de trois mois.

Netanyahu a déclaré qu’une pression militaire aussi intense est également vitale pour garantir que les 129 otages restants toujours détenus à Gaza soient restitués après qu’une centaine d’entre eux ont été libérés fin novembre dans le cadre d’un accord d’échange impliquant également des centaines de prisonniers palestiniens.

Qu’en pensent les Israéliens ?
Dans le sondage réalisé par l'Institut israélien de la démocratie (IDI), 56% des personnes interrogées ont déclaré que la poursuite de l'offensive militaire était le meilleur moyen de récupérer les otages, tandis que 24% pensaient qu'un accord d'échange prévoyait la libération de milliers de prisonniers palestiniens supplémentaires des prisons israéliennes. serait le mieux.

Mais seulement 15% souhaitent que Netanyahu soit Premier ministre une fois la guerre terminée, selon le sondage. Son rival politique et actuel partenaire du cabinet de guerre, le centriste Benny Gantz, a recueilli le soutien de 23% des personnes interrogées. Environ 30% n’ont désigné aucun leader préféré.

Le sondage a été mené auprès de 746 personnes interrogées entre le 25 et le 28 décembre, avec un niveau de confiance de 95%, a indiqué l'IDI. Un précédent sondage IDI de décembre révélait que 69% des Israéliens pensaient que des élections devraient avoir lieu dès la fin de la guerre.

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Seuls 15% des Israéliens souhaitent que Netanyahu conserve son poste après la guerre à Gaza, selon un sondage