En ce moment Écouter la radio

Israël compte se présenter devant la CPI pour contester les accusations de "génocide"

Israël.

Israël compte se présenter devant la CPI pour contester les accusations de "génocide"
Cour Pénale Internationale - X

Israël compte se présenter devant la Cour pour contester la plainte sud-africaine, qui  accuse l'Etat hébreu de "génocide" à Gaza, et demande une injonction provisoire visant à suspendre immédiatement les activités militaires israéliennes dans le territoire palestinien. Selon Ynet, Israël pourrait demander l'inclusion d'un juge israélien dans le panel de la Cour. Les premières auditions devraient avoir lieu jeudi prochain.

Conformément aux procédures, tout État poursuivi a le droit d'ajouter un juge à la composition actuelle de la Cour, composée de 15 juges. De même, la partie plaignante peut demander la nomination d'un juge. Israël a la possibilité d'être représenté par un maximum de quatre délégués lors de l'audience. Lors d'une réunion avec le Premier ministre Benjamin Netanyahou, il a été question de choisir un juriste de renom international pour représenter Israël, Alan Dershowitz étant l'un des noms évoqués. Un haut responsable israélien a exprimé la détermination d'Israël à contester cette accusation, rappelant le rôle fondateur d'Israël dans l'établissement de la Cour dans les années 50, après la Shoah. Il a souligné l'ironie de la situation où Israël est maintenant accusé de génocide, alors que le Hamas est considéré comme le véritable auteur d'un génocide délibéré.

Tzachi Hanegbi, chef du Bureau national de sécurité, a expliqué la décision d'Israël de comparaître à La Haye, affirmant qu'Israël, signataire de la convention contre le génocide, ne boycotterait pas l'audience et s'opposerait fermement à la plainte, qu'il a qualifié de calomnie. Cette démarche fait suite à des discussions intensives en Israël. Des réunions ont eu lieu au sein de l'armée, du ministère des Affaires étrangères, du Bureau national de sécurité et du ministère de la Justice pour élaborer une stratégie face à cette plainte.

L'Afrique du Sud, soutien important des Palestiniens, a accusé Israël de commettre un génocide. En réaction aux événements à Gaza, Pretoria a rappelé ses diplomates et réexamine ses relations diplomatiques avec Israël, exacerbant la crise entre les deux pays. En réponse, Israël a également rappelé son ambassadeur en Afrique du Sud, Eli Belotserkovsky, pour des consultations.

Les actions d'Israël incluront des pressions diplomatiques pour rallier des pays contre l'Afrique du Sud et sa démarche, tout en préparant des arguments juridiques solides pour réfuter les accusations de génocide, affirmant qu'il n'existe aucune controverse dans les forums internationaux soutenant que Israël a commis un génocide à Gaza.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
Israël compte se présenter devant la CPI pour contester les accusations de "génocide"