En ce moment Écouter la radio

Jean Castex: "La France se trouve ébranlée dans ses fondements par la coalition de ses ennemis"

France.

Jean Castex: "La France se trouve ébranlée dans ses fondements par la coalition de ses ennemis"
(Crédit: capture d'écran LCP)

Le Premier ministre français, Jean Castex, a prononcé son discours de politique générale à l'Assemblée nationale ce mercredi après-midi. Sur le plan sécuritaire, le chef du gouvernement a déclaré que la France "se trouve aujourd'hui ébranlée dans ses fondements par la coalition de ses ennemis, terroristes, complotistes, séparatistes, communautaristes". Le Premier ministre a parlé d'une évolution inquiétante de cette violence, notamment sur les réseaux sociaux.

Il a annoncé qu'un projet de loi sur le séparatisme sera présenté à la rentrée. "Lutter contre l'islamisme radical sous toutes ses formes est et demeure l'une de nos préoccupations majeures", a ajouté le Premier ministre. "La République, c'est la laïcité comme valeur cardinale, comme fer de lance de la cohésion de la société. Mon gouvernement la défendra avec intransigeance."

Par ailleurs, Jean Castex a effectué plusieurs annonces, notamment sur l'emploi. Le chef du gouvernement a affirmé que la lutte contre le chômage sera "la priorité absolue des 18 prochains mois". "Un plan pour la jeunesse sera discuté vendredi avec les partenaires sociaux." Jean Castex a détaillé le plan de relance et annoncé 40 milliards d'euros pour l'industrie. Dans le cadre de ce plan de relance, le chef du gouvernement veut aussi démarrer la rénovation urbaine dans 300 quartiers avant la fin 2021.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Métsora - 19/20 Avril
Jean Castex: "La France se trouve ébranlée dans ses fondements par la coalition de ses ennemis"