En ce moment Écouter la radio

Fauda, Valley of Tears, Fire Dance... qui est le créateur des génériques des meilleures séries israéliennes ?

Culture.

Fauda, Valley of Tears, Fire Dance... qui est le créateur des génériques des meilleures séries israéliennes ?
(Crédit : Netflix)
Derrière les génériques de Fauda, Kipat Barzel ou encore Fire Dance, il y a Merav Shacham. Cette réalisatrice israélienne créé des séquences d’ouverture de quelques secondes que l'on retrouve en préambule de nos séries préférées.

Le décor de la saison 4 de Fauda est planté en 1 minute. Depuis la première saison, sortie il y a 8 ans, la série cartonne et c'est Merav Shacham, créatrice du studio Bananamoon, qui fabrique les génériques de la série israélienne. Un travail visuel qu'elle effectue depuis son ordinateur, chez elle, à Tel Aviv. "Un bon générique doit être iconique, on doit s’en souvenir, ça dépend de pas mal de paramètres visuels, de la musique," déclare-t-elle au micro d'i24news pour le magazine CULTURE.

"Je voulais trouver un langage graphique propre à la série alors j’ai commencé à imaginer des symboles pour la bande des 4 soldats de Fauda. Tout est parti de là. Dans cette grosse production, j’ai le privilège d’apporter ma petite touche, le résultat  c’est un peu mon sentiment, mon interprétation de la série", ajoute-t-elle.

Valley of Tears, Fire Dance, si l'identité visuelle de ces séries israéliennes à succès et leurs génériques ont des similitudes, ce n’est pas un hasard. Depuis 2015, les créateurs de séries ne peuvent plus se passer de la patte de Merav Shacham. Elle a déjà produit une quarantaine de génériques, pour beaucoup de grandes plateformes, comme Netflix ou HBO.

https://youtu.be/ltSvPE8xw3A

Mais la professionnelle fait face à un adversaire de taille : le bouton ignorer l’introduction, utilisé 136 millions de fois par jour sur Netflix, ce qui l’oblige à redoubler de créativité. "On me demande de plus en plus ce qu’on appelle des génériques logos. Un logo, un peu d’animation et c’est tout.

"Ça fait 5, 10 secondes maximum, c’est un plus grand challenge, c’est sûr. On doit dire tellement en si peu de temps !", explique Merav. "Pour la série "A Body that works", je savais dès le début qu’il fallait quelque chose de très minimaliste en termes d’effets visuels. Vous avez tous ces éléments sur la grossesse, les semaines successives de grossesse, vous voyez des chronologies. "

Merav Shacham a réalisé dernièrement le générique de la série "Red Skies", produite par Ron Leshem. Il s'agit du premier générique d'une série télé animé entièrement à l’aide de l’intelligence artificielle, qui en a fait le nouveau hobby de la réalisatrice.

La réalisatrice du générique de "Valley of Tears" travaille sur de deux nouvelles séries israéliennes, dont une qui sera diffusée sur Netflix. Son talent s'étend à l’espace public. Elle a en effet récemment présenté sa première exposition dans une galerie d'art, à Ramat Hasharon.

Charlayne Vilmer

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chavouot - 11/12/13 Juin
Fauda, Valley of Tears, Fire Dance... qui est le créateur des génériques des meilleures séries israéliennes ?