En ce moment Écouter la radio

Salman Rushdie « la liberté d’expression n’a jamais été aussi menacée »

Culture.

Salman Rushdie « la liberté d’expression n’a jamais été aussi menacée »
Salman Rushdie (Crédit : DR)
Le grand écrivain alerte sur les menaces qui pèsent sur la liberté d’expression. Salman Rushdie dénonce cette vague d’attaques contre les bibliothèque et livres pour enfants dans les écoles aux Etats Unis. Ces « réécritures  » politiquement correctes des livres l’inquiètent particulièrement. Premiers discours depuis l’attentat commis contre lui Neuf mois après avoir été poignardé et grièvement blessé sur scène, l'écrivain Salman Rushdie  a averti que la liberté d'expression en Occident est la plus gravement menacée. C’est dans un message vidéo de Salman Rushdie a  pu transmettre un message vidéo lors de la remise des British Book Awards. L’auteur des Versets Sataniques a reçu le prix "Freedom to Publish" lundi soir. Ce prix "reconnaît la détermination des auteurs, des éditeurs et des libraires qui prennent position contre l'intolérance, malgré les menaces permanentes auxquelles ils sont confrontés » ont déclaré les organisateurs. "Je pense que nous vivons un moment où la liberté d'expression et la liberté d'édition n'ont jamais été aussi menacées dans les pays occidentaux" "Maintenant que je suis assis ici, aux États-Unis, je dois constater les attaques contre les bibliothèques et les livres pour enfants dans les écoles. C'est très alarmant et nous devons en être conscients et nous battre avec acharnement" a tonné le romancier. Salman Rushdie, 75 ans, est devenu aveugle d'un œil et a subi des lésions nerveuses à la main lorsqu'il a été attaqué lors d'un festival littéraire dans l'État de New York en août. Son agresseur présumé, Hadi Matar, a plaidé non coupable des accusations d'agression et de tentative de meurtre. La fatwa de Khomeini toujours menaçante  Rushdie est toujours sous protection policière après que l'ayatollah iranien Ruhollah Khomeini a émis une fatwa, ou décret, en 1989, appelant à sa mort pour le blasphème présumé de son roman "Les versets sataniques". Michel Zerbib

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhar - 24/25 Mai
Chabbat Bé'houkotai - 31 Mai/01 Juin
Salman Rushdie « la liberté d’expression n’a jamais été aussi menacée »