En ce moment Écouter la radio

Recep Erdogan, Narendra Modi et Volodymyr Zelensky adressent leurs vœux de Hannouka

Le président turc Recep Tayyip Erdogan et le Premier ministre indien Narendra Modi faisaient partie d'une foule de dirigeants mondiaux et de nations qui ont envoyé leurs salutations de Hanoukka au peuple juif dimanche pour marquer le début du festival de huit jours. Erdogan avait l'occasion de dénoncer l'antisémitisme et l'islamophobie, affirmant que l'unité dont fait preuve la société turque constitue un exemple contre la xénophobie. "A l'occasion de Hanoucca, je félicite de tout cœur nos citoyens de confession juive", a déclaré Erdogan dans un communiqué en anglais . "Nos citoyens juifs, avec lesquels nous vivons ensemble dans un fort sentiment d'unité, de solidarité et d'appartenance, sont une partie inséparable de notre société, comme cela a été le cas dans le passé", a-t-il déclaré. "Alors que l'antisémitisme, l'islamophobie et la xénophobie menacent aujourd'hui la paix sociale dans de nombreux pays ainsi que la paix mondiale, l'unité et la solidarité, que tous nos citoyens manifestent dans notre pays avec respect mutuel, amour et compréhension sans aucune discrimination, donne un exemple exceptionnel à l'ensemble monde », écrit-il. L'Indien Modi, qui au fil des ans a noué une amitié personnelle avec le futur Premier ministre présumé Benjamin Netanyahu, a tweeté son message en hébreu. "Joyeux Hanukkah à mon ami Netanyahu, aux amis en Israël et à ceux qui célèbrent cette fête des lumières à travers le monde", a-t-il écrit. https://twitter.com/narendramodi/status/1604464702930796544?s=20&t=9lISpls2vssJQotzfGnPYg Dans une vidéo bénissant les Juifs d'Ukraine et du monde entier, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a présenté l'histoire de Hanoucca comme source d'inspiration pour la lutte de son pays contre l'invasion russe. "Le petit nombre a vaincu le grand nombre, la lumière a vaincu les ténèbres", a-t-il déclaré. "Ainsi ce sera aussi cette fois." "Joyeux Hanukkah", a déclaré Zelensky en hébreu, avant de conclure avec le cri de ralliement de son pays, "Gloire à l'Ukraine". Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
Recep Erdogan, Narendra Modi et Volodymyr Zelensky adressent leurs vœux de Hannouka