En ce moment Écouter la radio

Itamar Grotto sur la sellette alors qu'il aurait accordé une exemption de quarantaine à un milliardaire

Israël.

Itamar Grotto sur la sellette alors qu'il aurait accordé une exemption de quarantaine à un milliardaire
Itamar Grotto sur la sellette alors qu'il aurait accordé une exemption de quarantaine à un milliardaire (Crédit: Porte-parole du ministère israélien de la Santé)

Des responsables du ministère de la Santé ont appelé mercredi 10 juin à la démission du directeur général adjoint du ministère, le professeur Itamar Grotto, à la suite d'un rapport selon lequel il aurait accordé une "exemption de quarantaine" à un milliardaire. Le magnat chypriote-israélien Teddy Sagi est arrivé dans le pays la semaine dernière après avoir pris un avion privé de Chypre, selon Channel 12. Au lieu de se mettre en quarantaine pendant deux semaines, le milliardaire aurait assisté à une fête chez l'entrepreneur israélien Yitzhak Toledano, le père du partenaire d'Omer Adam. D'après la chaîne de télévision israélienne, Sagi a obtenu son exemption grâce à Itamar Grotto après que sa demande a été rejetée par le directeur général sortant du ministère de la Santé, Moshe Bar Siman Tov. 

Le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, a convoqué Grotto pour une audience disciplinaire, promettant "d'examiner la question avec toutes les mesures disciplinaires à sa disposition", a déclaré le porte-parole du ministère de la Santé. "Il s'agit d'une grave violation de la confiance du public et d'une grave erreur de discrétion professionnelle", a-t-il ajouté. "Dans de tels cas, je n'agirai pas avec indulgence."

Gabriel Attal

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Itamar Grotto sur la sellette alors qu'il aurait accordé une exemption de quarantaine à un milliardaire