En ce moment Écouter la radio

L'Ukraine fête célèbre son indépendance ce 24 août en pleine guerre avec la Russie

International.

L'Ukraine fête célèbre son indépendance ce 24 août en pleine guerre avec la Russie
(Crédit : DR)
L’Ukraine célèbre sa fête nationale ce 24 août. Le président Volodymyr Zelensky a décrété le couvre-feu dans plusieurs grandes villes. Pour ce  31e anniversaire de son indépendance, Moscou ne prépare «quelque chose de particulièrement dégoûtant, particulièrement cruel». Une date d'autant plus symbolique qu'elle marque la fin de l'Ukraine dans l'Union soviétique. Un peu d’histoire. Une journée particulière. En 1991, ce 24 août marquait une étonnante accélération de l’histoire. Vers 16h, une première dépêche tombait : le président russe, Boris Eltsine, a signé un décret reconnaissant officiellement l'indépendance des Républiques baltes d’Estonie et de Lettonie. l’Ukraine, elle aussi, décrétait  son indépendance. Coup de tonnerre. En réalité, cette indépendance avait été occultée par le bouleversement encore bien plus incroyable de l'effondrement de l'URSS. Le 19 août, il est 5h18 à Paris lorsque tombait une dépêche de l'agence russe Tass : le vice-président Guennadi lnaïev assumait désormais la charge présidentielle, en raison de l'état de santé du président, en vacances en Crimée. En fait il était retenu prisonnier dans sa Datcha. L’état d'urgence est imposé à Moscou et Leningrad (l'ancienne Saint-Pétersbourg), la presse est censurée, le couvre-feu fixé dès 23h. Les pouvoirs sont transférés à un auto-proclamé Comité d'État pour l'état d'urgence. La désintégration de l'empire soviétique en cours depuis la chute du mur de Berlin est en marche. Au même moment, Boris Eltsine, élu président de la Russie deux mois plus tôt, déclare que Mikhaïl Gorbatchev est retenu prisonnier Il dénonce le coup d'État et appelle au soulèvement populaire. Le 21 août au soir, Gorbatchev sera de retour. Il comprend que c'est terminé pour lui. Boris Eltsine le convoque au Parlement. Le Parlement ukrainien, en session extraordinaire à Kiev, vote l'instauration d'un «État démocratique indépendant» s’ajoutant aux anciens États de l’URSS déjà déclarés indépendants, les trois pays Baltes, la Géorgie, l'Arménie et la Moldavie. Le 24 août est certes la date de l'indépendance mais c’est le 1er décembre suivant, lorsque 90,5 % des Ukrainiens se prononcent en sa faveur lors du référendum. Pour les historiens, sans ce putsch, rien ne se serait passé. Après le coup d'État, les événements se sont précipités. Michel Zerbib
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Ki Tissa - 01/02 Mars
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
L'Ukraine fête célèbre son indépendance ce 24 août en pleine guerre avec la Russie