En ce moment Écouter la radio

Législatives 2022 : Renaissance recueille 245 députés contre 133 pour la NUPES

France.

Législatives 2022 : Renaissance recueille 245 députés contre 133 pour la NUPES
Emmanuel Macron (Crédit : DR)

Le second tour des élections législatives s'est tenu dimanche 19 juin et Emmanuel Macron a échoué à obtenir la majorité absolue à l'Assemblée Nationale. La coalition Ensemble décroche 245 sièges, c'est 106 de moins qu'il y a 5 ans. La République en marche est le parti qui a le plus de députés dans la prochaine législature avec 170 élus, devant le Modem et Horizons.

La Nupes, deuxième, possède 133 sièges. La France Insoumise est majoritaire dans cette coalition avec 72 députés contre 17 il y a 5 ans. Le Parti Socialiste et Europe Ecologie les Verts ont une vingtaine de sièges et le Parti Communiste une dizaine.  

De son côté, le Rassemblement National est le second parti de France à l’Assemblée et forme un puissant groupe au Palais Bourbon, une première depuis 1986, avec 89 députés. C'est 11 fois plus qu'en 2017 (8). Depuis Hénin Beaumont dans le Nord où elle a été réélue, Marine Le Pen a évoqué dimanche soir une Assemblée "un peu plus nationale". Enfin, les Républicains et leurs alliés ont 74 élus à l'Assemblée Nationale contre 136 il y a 5 ans.

Chez les ministres, la cheffe du gouvernement Elisabeth Borne l'emporte dans la 6ème circonscription du Calvados avec 52,4% des voix face au candidat de la Nupes. Sont réélus Gérald Darmanin, ministre de l'intérieur dans le nord, Stanislas Guérini, ministre de la fonction publique et Olivia Grégoire, porte parole du gouvernement à Paris, Gabriel Attal, ministre des comptes publics dans les Hauts de Seine et le ministre des solidarités Damien Abad dans l'Ain. Ca passe aussi pour Olivier Dussopt, ministre du travail, Yael Braun Pivet, ministre des outre mer, Marc Fesneau, le ministre de l'agriculture, Franck Riester, ministre du commerce extérieur et Olivier Véran. Clément Beaune, ministre des Affaires Européennes, est élu pour la première fois à Paris. 

En revanche, conformément à la régle fixée par Emmanuel Macron, 3 ministres vont quitter le gouvernement après leur défaite aux législatives, du jamais vu depuis 15 ans. Il s'agit de la ministre de la transition écologique Amélie de Montchalin battue dans l'Essonne, de celle de la santé Brigitte Bourguignon dans le Pas de Calais, et de la secrétaire d'état à la mer Justine Bénin en Guadeloupe.

A Paris, la Nupes et Ensemble ont 9 sièges chacun. Parmi les élus de la Nupes à Paris, Julien Bayou, le numéro 1 d'Europe Ecologie les Verts, l'universitaire Sandrine Rousseau et l'écrivain antispéciste Aymeric Caron.
Parmi les personnalités politiques engagées et qui conservent leur mandat, Olivier Faure, premier secrétaire du Parti Socialiste, Fabien Roussel, le patron du Parti Communiste Français, ainsi que Nicolas Dupont Aignan dans l'Essonne et chez les Républicains Eric Ciotti dans la première circonscription des Alpes Maritimes. En revanche, Christophe Castaner, patron du groupe des députés LREM à l'Assemblée Nationale, perd son siège dans les Alpes de Hautes Provence tout comme Richard Ferrand, président de l'Assemblée Nationale, dans le Finistère.

Christophe Dard

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Pessa'h - 22/23/24 Avril
Chabbat Pessa'h Hol Hamoed - 26/27 Avril
Législatives 2022 : Renaissance recueille 245 députés contre 133 pour la NUPES