En ce moment Écouter la radio

Le parquet national antiterroriste ouvre une enquête pour crimes de guerre après la mort du journaliste français en Ukraine

France.

Le parquet national antiterroriste ouvre une enquête pour crimes de guerre après la mort du journaliste français en Ukraine
(Crédit : capture d'écran BFM TV)

Le parquet national antiterroriste français ouvre une enquête pour crimes de guerre après la mort hier du journaliste reporter d’images Frédéric Leclerc-Imhoff. Il avait 32 ans. Il a été tué dans l'est de l'Ukraine alors qu'il accompagnait des civils à bord d'un bus humanitaire près de Severodonetsk dans la région de Louhansk. Un transport blindé a été touché par des éclats d'obus russes. C’est le président Emmanuel Macron qui a annoncé sa mort et depuis les hommages se multiplient. Olivier Weber, écrivain, grand reporter et correspondant de guerre rappelle le danger encouru par les journalistes actuellement en Ukraine. 

L’écrivain, grand reporter et correspondant de guerre Olivier Weber lundi soir sur BFM TV. Toujours concernant l’Ukraine, le président Volodymyr Zelensky, dans un message vidéo diffusé lors d'un sommet extraordinaire de l'Union Européenne à Bruxelles a déclaré que "Les querelles internes doivent cesser", et appelle les 27 à une "plus grand unité" pour permettre l'adoption d'un sixième paquet de sanctions contre Moscou notamment sur le pétrole. Le président américain, Joe Biden, a indiqué lundi que les Etats-Unis n'allaient "pas envoyer à l'Ukraine des systèmes de roquettes pouvant atteindre la Russie".

Christophe Dard

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhar - 24/25 Mai
Le parquet national antiterroriste ouvre une enquête pour crimes de guerre après la mort du journaliste français en Ukraine