En ce moment Écouter la radio

L'Iran enterre le colonel des Gardiens de la Révolution et jure de se venger

International.

L'Iran enterre le colonel des Gardiens de la Révolution et jure de se venger
(Crédit : Twitter)

L'Iran a enterré à Téhéran le colonel des gardiens de la révolution Hassan Sayad Khodayari, qui a été tué par deux personnes à moto, et son commandant a juré de venger l'attaque. La télévision d'État a montré des foules entourant un camion transportant le cercueil de Khodayari, enveloppé dans le drapeau iranien et parsemé de fleurs. Les personnes en deuil tenaient des portraits de Khodayari, qui a été abattu dimanche en plein jour devant son domicile dans le centre de Téhéran. "La réponse de l'Iran à toute menace ou action sera dure. Mais nous déterminerons quand et comment ce sera et dans quelles circonstances. Nous nous vengerons certainement de nos ennemis", a affirmé aux journalistes le commandant des Gardiens de la révolution, Hossein Salami.

L'Iran a imputé ces attaques à Israël. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, a indiqué que le soutien américain rendait Israël plus effronté. "Il ne fait aucun doute que le soutien manifeste et secret des États-Unis joue un rôle important dans l'augmentation de l'audace du régime d'occupation (Israël)", a souligné le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, aux médias d'État.

Par ailleurs, la télévision d'État a annoncé que les gardiens de la révolution avaient arrêté des membres d'un réseau de "voyous" recrutés par les services de renseignement israéliens pour commettre des sabotages et des attaques en Iran.

Gabriel Attal

Newsletter

Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Béhaalotekha - 21/22 Juin
L'Iran enterre le colonel des Gardiens de la Révolution et jure de se venger