En ce moment Écouter la radio

La police israélienne évacue des militants d’extrême-droite du Neguev

Israël.

La police israélienne évacue des militants d’extrême-droite du Neguev
Le député Itamar Ben Gvir (Crédit : Twitter)

Elle leur a demandé de partir, mais ils ont refusé de le faire.

Itamar Ben Gvir et ses partisans ont installé une localité dans le Neguev pour « s’opposer à la la diaspora bédouine et au manque de gouvernance dans le Yemen ». Ils l’ont baptisé « Ma’ale Paula » en hommage au premier dirigeant de l’Etat d’Israël, David Ben Gourion, pourtant aux antipodes politiquement.

Quand le député Ben Gvir est arrivé sur place, des affrontements ont éclaté avec les bédouins. Il leur a dit : « Ici, nous sommes les propriétaires. C'est à nous. Quiconque qui veut venir vivre ici doit le savoir. » Dans un communiqué, il explique « le contrôle que les Bédouins prennent dans le Néguev sur les terres du pays est un phénomène problématique qui doit être arrêté, et la solution est d'établir de plus en plus d'avant-postes juifs qui empêcheront cela et déclareront un réalité sur le terrain. Aujourd'hui n'est que le début ».

Itamar Ben Gvir est le chef de file de « Otzma Yehudit », un parti crée en 2012, et qui s’inspire du Kach, une formation qui a été interdite en Israël  pour sa violence et son racisme.

ES

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

Inscrivez vous à la newsletter
La météo locale
Chabbat Vayakhel - 08/09 Mars
La police israélienne évacue des militants d’extrême-droite du Neguev