La Radio Juive

Journée internationale de commémoration de la Shoah : Isaac Herzog prononcera un discours au Parlement européen

(Crédit : Mizmor Productions)

Le président Isaac Herzog s’envolera mercredi pour la Belgique où il rencontrera le roi du pays et le président de la Commission européenne, le président du Parlement européen, le secrétaire général de l’OTAN et des représentants des communautés juives de Bruxelles et d’Anvers. Le président prononcera un discours lors d’une session spéciale du Parlement européen à l’occasion de la Journée internationale de commémoration de la Shoah. Isaac Herzog commencera sa visite au Palais Royal de Bruxelles, où il sera reçu par le Roi Philippe des Belges, et les deux dirigeants tiendront un entretien. Il visitera ensuite l’école juive Athénée Ganenou et rencontrera les élèves de tous âges qui y étudient. Le président rencontrera ensuite la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et se rendra à la Grande Synagogue de l’Europe à Bruxelles, où il rencontrera des membres des communautés juives de Bruxelles et d’Anvers. Le président se rendra jeudi au Parlement européen à l’invitation de la Présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, où il prononcera le discours principal devant les députés européens et des survivants de la Shoah. Il rencontrera ensuite le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, et des représentants des États membres de l’OTAN, qu’il informera de la situation stratégique d’Israël.

« Il s’agit d’une visite importante et exceptionnelle aux institutions de l’Union européenne. La Belgique est un ami proche d’Israël et je suis sûr que mes rencontres avec le Roi et les représentants du gouvernement serviront de catalyseur à de nombreuses collaborations avec elle », a déclaré Herzog. « Le reste de la visite, à l’Union européenne, revêt une signification particulière. Les relations d’Israël avec les nations d’Europe et les institutions de l’Union européenne ont un impact sur presque tous les domaines de notre vie en tant que peuple et en tant qu’État – de l’économie à la sécurité, en passant par le monde universitaire, la science, la culture et bien d’autres choses encore. Ma visite et mes rencontres rassemblent les leçons du passé et la vision d’un avenir prometteur de partenariat entre Israël et les nations d’Europe », a-t-il affirmé. « La pièce maîtresse de la visite, à savoir l’événement marquant la Journée internationale de commémoration de la Shoah, où je m’adresserai au Parlement européen, me remplit d’un sentiment de trépidation. Nous ne devons jamais oublier que la Shoah, l’abîme le plus sombre de l’histoire de l’humanité, est né du terreau fertile de l’antisémitisme qui s’est répandu en Europe pendant des générations et qui, tragiquement, réapparaît sous de nombreuses formes aujourd’hui. La responsabilité historique qui incombe à l’ensemble de la famille des nations – et aux nations d’Europe en particulier – nous oblige non seulement à approfondir notre souvenir et notre commémoration, mais aussi à tirer des leçons, à éduquer et à mener une lutte persistante, déterminée et, surtout, commune contre l’antisémitisme, le racisme et la xénophobie », a-t-il conclu.

LE 24-01-23 - 16:04