La Radio Juive

Israël pas représenté aux Oscars 2023

(Crédit : DR)

Israël ne fait pas partie d’une liste restreinte de 15 films annoncée mercredi par l’Académie des arts et des sciences du cinéma pour l’Oscar de meilleur film international de l’année. « Cinema Sabaya » a été soumis comme candidature d’Israël après son succès aux Ophir Awards locaux en septembre lorsqu’il a remporté le prix du meilleur film, de la meilleure actrice dans un second rôle pour Joanna Sayid, des meilleurs costumes et du casting. Le film, avec Dana Ivgy, raconte l’histoire d’employées municipales arabes et juives qui participent à un atelier vidéo, documentant leur propre vie et se regardant mutuellement, et défiant leurs croyances afin d’apprendre à se connaître.

En tant que gagnant du meilleur film aux Ophir Awards, la version israélienne des Oscars, « Cinema Sabaya » est automatiquement devenu la sélection d’Israël pour être considéré comme un film étranger nominé aux Oscars 2023 aux États-Unis. Cependant, il ne faisait pas partie des films qui ont désormais une chance de se qualifier pour les cinq derniers candidats aux Oscars.

Farha », l’entrée jordanienne aux Oscars critiquée par les ministres israéliens, ne figurait pas non plus sur la liste restreinte. et d’autres pour avoir décrit les atrocités présumées contre les Palestiniens pendant la guerre d’indépendance de 1948 qui a entouré la création d’Israël, n’était pas non plus sur la liste restreinte. Réalisé par le cinéaste jordanien Darin J. Sallam, « Farha » raconte l’histoire d’une jeune Palestinienne de 14 ans dont le village est attaqué par les forces israéliennes, qui sont représentées en train d’exécuter des civils.

Parmi ceux qui ont été retenus pour la catégorie des films internationaux, l’un des plus compétitifs, figurait « Bardo, fausse chronique d’une poignée de vérités » (Mexique) d’Alejandro González Iñárritu. La catégorie comprend également des films déjà décorés comme « Holy Spider » (Danemark), « All Quiet on the Western Front » (Allemagne), « Saint Omer » (France), « Corsage » (Autriche), « EO » (Pologne), « Retour à Séoul » (Cambodge), « Décision de quitter » (Corée du Sud), « Fermer » (Belgique) et « Argentine, 1985 » (Argentine). « Joyland » a également été inclus, marquant la première fois que le Pakistan figurait sur la liste restreinte. La plupart des réalisateurs sont également des débutants sur la liste restreinte, à l’exception d’Iñárritu.

Gabriel Attal

LE 22-12-22 - 11:45