La Radio Juive

L’Iran affirme que plusieurs agents français du renseignement ont été arrêtés lors de manifestations

(Crédit : DR)

Plusieurs agents des services de renseignement français ont été arrêtés en lien avec les manifestations en Iran, a déclaré mercredi le ministre de l’Intérieur du pays, Ahmad Vahidi, à la télévision d’État, alors que les manifestations antigouvernementales se poursuivent dans tout le pays. La République islamique a accusé les ennemis occidentaux d’avoir attisé les manifestations nationales déclenchées par la mort de la jeune femme kurde iranienne Mahsa Amini le 16 septembre sous la garde de la police des mœurs. « Des personnes d’autres nationalités ont été arrêtées dans les émeutes, dont certaines ont joué un grand rôle. Il y avait des éléments de l’agence de renseignement française et ils seront traités conformément à la loi », a déclaré Vahidi.

Le ministère français des Affaires étrangères n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire. Cela survient également alors que la justice iranienne a condamné à mort trois manifestants anti-régime, selon l’agence de presse Mehr. La semaine dernière, la ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a déclaré qu’un total de sept ressortissants français étaient détenus en Iran.

L’Iran est de plus en plus agressif envers la France en détenant ses citoyens, a déclaré mercredi le président français, ajoutant que Téhéran déstabilisait également la région par des actions agressives. « Je vois une agressivité croissante de l’Iran à notre égard avec sa prise d’otages inacceptable (et) une agressivité régionale… avec des actes extrêmement agressifs ces derniers jours sur le sol irakien », a déclaré Emmanuel Macron à la presse à l’issue d’un sommet des dirigeants du G20 à Indonésie. « J’exhorte l’Iran à revenir au calme et à l’esprit de coopération. Je l’appelle au respect de la stabilité régionale et aussi des citoyens français. »

Gabriel Attal

LE 16-11-22 - 16:00