La Radio Juive

Les Etats-Unis pressent le Liban d’abandonner ses revendications sur l’accord maritime avec Israël

Amos Hochstein (à droite sur la photo) en compagnie de Joe Biden (Crédit: Twitter)

Le Liban semblait rester ferme sur sa position sur le projet d’accord maritime avec Israël malgré les pressions signalées par l’administration Biden pour qu’il abandonne certaines de ses demandes. Vendredi, le journal Al-Akhbar, lié au Hezbollah, a cité un responsable libanais disant au médiateur américain Amos Hochstein que « le Liban n’a pas l’intention de retirer ses commentaires » sur l’accord maritime. Le responsable libanais anonyme a ajouté que « c’est aux États-Unis de tenir leurs promesses et de gérer le problème avec Israël ».

Malgré des indications plus tôt cette semaine que l’accord était sur le point d’être scellé, il a depuis semblé vaciller alors que les négociateurs libanais insistent sur certains changements qui ont été rejetés par le Premier ministre Yair Lapid. Selon le radiodiffuseur public Kan, l’administration Biden pressait le Liban d’abandonner certaines de ses demandes, Hochstein restant en contact direct avec les deux parties. Dans des commentaires au radiodiffuseur, un responsable israélien a décrit les efforts comme une tentative de relancer les pourparlers eux-mêmes.

Gabriel Attal

LE 07-10-22 - 13:00