La Radio Juive

Israël annonce le dôme de fer numérique

(Crédit : DR)

Gabi Portnoy, chef de la Direction nationale de la cybersécurité d’Israël, a présenté ce mardi le nouveau projet de son département visant à créer un « Dôme de fer numérique » pour défendre les sites Web civils. Le responsable a abordé les cyberattaques régionales, déclarant que « l’Iran est devenu un acteur majeur du cyberespace, avec le Hamas et le Hezbollah. Nous les voyons, nous savons comment ils fonctionnent et nous sommes là pour les arrêter ».

Portnoy a présenté les travaux de son département lors de la conférence Cyber ​​​​Week qui s’est tenue à l’Université de Tel Aviv. Selon Portnoy, « Le système a un point de vue unique pour la défense de l’État. Nous passons à une vision sectorielle de l’économie – un regard sur les zones et non sur les corps. Nous passons d’un paradigme qui regarde l’attaquant à un paradigme qui regarde le front intérieur civil. »

Se référant aux types d’attaquants, il a déclaré : « L’éventail des attaquants dans le cyberespace s’est élargi et comprend également des attaquants supplémentaires, des groupes d’attaque, des affiliés de pays, des organisations criminelles, des individus et plus encore ».

Dans son allocution, Portnoy a présenté la nouvelle solution promue par la Direction : « Nous avons besoin d’un Dôme de fer numérique au profit des citoyens de l’État d’Israël. Le Cyber ​​​​Dome est notre nouveau projet phare pour renforcer la cyberdéfense de l’ensemble de l’économie. Le projet utilisera de nouveaux mécanismes. De manière significative, le Cyber ​​Dome est une nouvelle approche proactive de prédiction et d’arrêt des attaques qui combine les technologies Big Data et l’intelligence artificielle.

Gabriel Attal

LE 28-06-22 - 18:30