(Crédit : Twitter)

Michaël Darmon sur Radio J : « Le jupiterisme macronien est terminé »

Michaël Darmon, journaliste politique, était au micro de Steve Nadjar ce jeudi après-midi à 14h10 dans Hémicycle dans le Grand Journal sur Radio J. Alors que mercredi soir, le Président de la République s’exprimait pour la première fois depuis le résultat des élections législatives, le journaliste déclare que « les macronistes se sentent dépités et décapités, le jupitérisme est terminé ».

Quant à l’avenir d’Elisabeth Borne en tant que cheffe du gouvernement, Michaël Darmon trouve significatif qu’Emmanuel Macron n’ait pas eu un mot pour elle dans son discours. « Il ne sait pas quoi faire », explique-t-il. Par ailleurs, les scandales continuent à se multiplier en ce qui concerne les membres du gouvernement. « Il reviendra au gouvernement de prendre une décision sous peine d’un problème d’image et d’exemplarité », a analysé l’éditorialiste. Une page sombre qui se perpétue pour le parti présidentiel, qui comptait justement effacer la mémoire de son précédent quinquennat.

A propos de l’Assemblée nationale, le journaliste explique que la sociologie parlementaire est profondément modifiée par les récentes élections : à la fois à travers la présence massive de la gauche radicale et de l’extrême-droite, mais aussi avec la dégradation du parti des Républicains. « Une nouvelle fois le Président de la République a perdu le contrôle de l’agenda : Emmanuel Macron a perdu dans sa diagonale du flou, il a maintenant face à lui, un parlement de frondeurs », a affirmé Michaël Darmon.

Charlotte Adda