(Crédit : Yad Vashem)

Israël élu à la présidence de l’IHRA en 2025

Israël a été élu jeudi à la présidence de l’Alliance mondiale pour la mémoire de la Shoah (IHRA) en 2025, ce qui marquera 80 ans depuis la libération du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, la fin de la Seconde Guerre mondiale et 25 ans depuis la création de l’Alliance. La décision d’élire Israël à la présidence a été prise à l’unanimité lors de la session plénière annuelle de l’Alliance qui se tient actuellement à Stockholm, en Suède. La direction de la délégation israélienne auprès de l’Alliance, qui comprend 35 pays, est partagée par le ministère des Affaires étrangères et Yad Vashem.

« L’État d’Israël, le ministère des Affaires étrangères et Yad Vashem se sont engagés à préserver la mémoire de la Shoah et la lutte contre l’antisémitisme. Nous remercions l’IHRA pour ses activités depuis sa création dans la lutte contre l’antisémitisme et nous vous remercions pour notre l’élection à la présidence de l’Alliance mondiale pour la mémoire de la Shoah », a affirmé le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid.

« Les activités de l’IHRA revêtent une importance croissante en ces temps où nous assistons à des phénomènes alarmants de distorsion de la Shoah et d’antisémitisme dans diverses parties du monde. Accepter notre candidature pour la diriger renforce notre capacité à agir plus vigoureusement », a souligné le président de Yad Vashem, Danny Dayan, lors du plénum à Stockholm.

Gabriel Attal