La Radio Juive

Des cyberattaques iraniennes auraient déclenché les sirènes à Jérusalem et Eilat

(Crédit : DR)

Les fausses sirènes d’avertissement de roquettes qui ont été activées dans certaines parties de Jérusalem et d’Eilat dimanche soir pourraient avoir été causées par une cyberattaque, a confirmé ce lundi matin la Direction nationale de la cybersécurité d’Israël (INCD).

Dans la soirée de dimanche, des sirènes de roquettes ont retenti à Eilat et dans plusieurs quartiers de Jérusalem, dont Talpiot, Katamon et Beit Hakerem, pendant près d’une heure. La raison serait un dysfonctionnement du système par l’armée israélienne, bien que la cause en soit inconnue. 

Crédit : capture d’écran YouTube

Cependant, lundi matin, la radio de l’armée a rapporté que l’INCD soupçonnait qu’une cyberattaque était à l’origine du dysfonctionnement du système, ce qu’il a ensuite confirmé peu de temps après la publication du rapport initial.

Selon des informations non confirmées dans les médias hébreux, la cyberattaque serait d’origine iranienne.

La direction soupçonne que l’attaque a été dirigée contre les systèmes de sirènes municipaux plutôt que par le biais du système d’alerte du Commandement du front intérieur de Tsahal, c’est ainsi que les assaillants ont réussi à activer les alarmes. 

Gabriel Attal

LE 20-06-22 - 12:30