La Radio Juive

Israël fait pression sur les États-Unis pour retirer de la liste noire NSO

(Crédit : DR)

Israël a demandé à plusieurs reprises au cours des derniers mois à l’administration américaine de retirer l’entreprise NSO, qui développe le logiciel espion Pegasus,  de la liste noire du département américain du Commerce, selon deux hauts responsables israéliens et un haut responsable américain à Walla!.

Les deux hauts responsables israéliens et un haut responsable américain ont affirmé que l’administration Biden examinait la demande israélienne. Cependant, un autre haut responsable du gouvernement a nié les allégations, affirmant que lorsqu’Israël avait soulevé la demande, il lui avait été clairement indiqué que la Maison Blanche n’interviendrait pas.

Si l’administration Biden décide de retirer NSO de cette liste noire, ce sera un changement radical de politique qui suscitera probablement de vives critiques au sein du Parti démocrate, du Congrès et de la communauté de la cyberdéfense aux États-Unis. « Nous avons dit aux Américains qu’ils ne pouvaient pas démolir NSO, même si l’entreprise avait des clients problématiques, cela ne signifie pas que les produits et les capacités de l’entreprise ne sont plus nécessaires », a souligné un haut responsable israélien à Walla.

Gabriel Attal

LE 09-06-22 - 16:30